Le conseil des ministres du 1er septembre s’est penché sur la lenteur administrative au niveau des pools financiers. Le Conseil demande au  gouvernement d’inviter les DAF et contrôleurs financiers à faciliter le décaissement des fonds, sans oublier règles en matière de dépenses publiques.

Le pool financier du gouvernement doit ainsi  dégager les dépenses d’investissement pour le financement des projets publics identifiés lors de l’immersion gouvernementale.

Tenu sous la présidence du Colonel Mamadi Doumbouya,  le conseil des ministres hebdomadaire a abordé plusieurs sujet dont le projet de loi des finances rectificatives 2022.

Ces instructions des dirigeants du pays devraient certainement favoriser la réalisation de plusieurs projets et infrastructures prévus par le CNRD.

Ibrahima Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook
Sélectionné pour vous :  Sale temps pour les 518: Un si long entretien avec le CNRD