Conseil des ministres : le président de la transition annonce la mise en place d’une cellule de dénonciation des actes de corruption via un numéro vert

0
126

Lors du conseil des ministres qui a eu lieu ce jeudi 21 avril au Palais Mohamed V, le président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya, a annoncé aux membres de son gouvernement, la mise en place d’une cellule de dénonciation des actes de corruption à travers le numéro vert 11 11.

« Pour renforcer l’orthodoxie dans la gestion des deniers publics, le Chef de l’État a annoncé la mise en place d’une cellule de dénonciation des actes de corruption à travers un numéro vert, le 11 11, qui sera placé sous son autorité directe. Il est important de préciser que cette cellule ne devra et ne sera pas un instrument de diffamation ou de calomnie. La cellule sera en étroite collaboration avec les services spécialisés. Toutefois, le Chef de l’Etat a rappelé que les auteurs des fausses dénonciations engagent leur responsabilité morale et ou pénale. »

Par ailleurs, Colonel Doumbouya a profité de la réunion pour demander à son premier ministre Mohamed Béavogui, de lui transmettre le bilan trimestriel des départements sectoriels.

« Le Chef de l’État a porté essentiellement son message sur l’évaluation trimestrielle, individuelle et collective des membres du Gouvernement afin d’améliorer les performances de l’action gouvernementale. Il a demandé au Chef du Gouvernement de lui transmettre le bilan trimestriel des départements sectoriels, y compris le rapport d’évaluation et de performance de chaque Ministre dans les meilleurs délais ».

Le Courrier de Conakry

Print Friendly, PDF & Email