CPP : Cellou Dalein officiellement désigné porte-parole

0
173

C’est au cours d’une réunion du Collectif des Partis Politiques (CPP) tenue ce lundi 17 janvier 2022, au siège de la CORED à Conakry que Cellou Dalein Diallo a été officiellement désigné, porte-parole du Collectif par ses pairs. Docteur Mackalé Traoré présidente de l’Action Citoyenne par le Travail (PACT) est choisie comme suppléante.

Il faut préciser que le nouveau porte-parole du CPP, Elhadj Cellou Dalein Diallo, n’était pas présent à cette concertation. Selon les sources, le président de l’UFDG est en déplacement à Dakar.

Au sortir de la réunion, Docteur Makalé Traoré, désormais porte-parole adjointe du CPP a rappelé l’ordre du jour. Il s’agit : de la validation du porte-parolat du CPP, de l’élargissement de la plénière des partis politiques à l’ensemble des partis membres des différentes Coalitions membres du Collectif et de la validation des commissions.

Makalé Traoré affirme : « Il a été décidé par la grande majorité que Elhadj Cellou Dalein Diallo président de l’ANAD, soit le porte-parole du Collectif des partis Politiques et docteur Makalé Traoré, suppléante porte-parole du Collectif des Partis Politiques. »

Poursuivant, elle ajoute : « Il y’a eu l’abstention d’une coalition DAD.  Nous avons désigné le représentant de cette coalition pour faire la médiation auprès des coalitions qui n’étaient pas présentes pour qu’ils (les leaders) rejoignent l’équipe et que nous continuons le travail ensemble. Parce que, nous tenons à ce que cette unité à laquelle nous travaillons depuis plusieurs mois, puisse tenir malgré nos différences. Et encore une fois sur les questions essentielles nous permettant d’accompagner la transition, pour que nous apportions une contribution efficace à cette transition. Nous avons également dit, que l’ensemble des partis membres de ce collectif doivent être identifiés. Nous avons laissé cette responsabilité aux différentes coalitions. »

Plus loin, elle précise que le troisième point a porté sur la validation des commissions. Elle rappelle avant tout d’abord, qu’ils ont travaillé depuis plusieurs semaines pour  la mise en place de ces cinq (5) commissions. À cette occasion,  la réunion a permis aussi de valider la responsabilisation de ces différentes commissions à des représentants des coalitions des partis politiques membres du CPP.

Elle indique : « Une commission “Constitution” présidée par la coalition DAD présidée par Docteur Koureissy Condé. Il y’a la deuxième commission “Code électoral” qui est présidée par ADC-BOC de Docteur Ibrahima Sory Diallo. Organe de gestion des élections qui est présidée par FNDC-Politique, le fichier électoral par AD. Chronogramme et durée de la transition par l’ANAD. Donc il était important pour cette réunion de valider ces attributions de ces commissions aux différentes équipes de nos coalitions.

En ce qui concerne la demande du président Mamadi Doumbouya aux partis politiques sur la désignation des membres du CNT, Makalé Traoré soutient :

« Nous avons décidé que nous allons envoyer un écrit au ministère de l’administration du territoire pour lui demander de continuer à faire son travail et de finaliser la désignation des membres du CNT- qu’il ne revenait pas aux partis après avoir fait des propositions de candidature de trancher sur la question. »

Les coalitions qui n’ont pas pris part à cette réunion sont entre autres, la COPED, le FNDC-politique, le CPR et l’AD. Un mandat à été décerné par le Collectif à Docteur  Koureissy  Condé pour effectuer une médiation auprès de ces coalitions.

Ibrahima Foulamory Bah pour lecourrierdeconakry.com

(00224) 628 80 15 62

bah4644@gmail.com

Print Friendly, PDF & Email