Violances à kindia: inquiet, Mamadouba Bangoura prône la paix

0
554

La situation devient de plus en plus inquiétante dans la commune urbaine de Kindia où des affrontements entre forces de l’ordre et militants de l’UFDG se sont poursuivis le mardi 16 octobre 2018.

Ces actes se sont soldés par la destruction de plusieurs biens privés et nombreux sont les citoyens qui ont été attaqués à leurs domiciles.

Cette tension fait suite à l’élection des conseillers communaux à leur tête, Mamadouba Bangoura.

Face à ses violences répétitives, le maire élu Mamadouba Bangoura, joue à l’apaisement : «  Je suis l’élu de tout le monde! Mon souhait, c’est d’œuvrer pour la paix et la stabilité à Kindia, c’est aussi, pour le développement qui va profiter à tout le monde. Nous allons nous atteler aux infrastructures scolaires, sanitaires, routières ; aussi les marchés, les petits ponts entre les villages, les gares routières, l’adduction d’eau potable pour la population. Ensuite, il sera question de l’occupation anarchique des artères publiques, à l’insalubrité. Donc, il faut que cette violence cesse par ce que je suis le maire de tous les habitants de Kindia et je vais travailler pour tous les citoyens de Kaniya.  J’en appelle au calme et à la cohésion entre les fils de cette cité » a-t-il lancé.

Dans la nuit du mardi 15 à Mercredi 16 octobre 2018, les jets de pierres se poursuivent dans les quartiers WONDI, TAPIOKA, la GARE et TAFORY. Aussi, des tirs d’armes se sont fait entendre par endroit.

Mohamed Condé

Print Friendly, PDF & Email