EDG/Kankan : Une nouvelle décision prise par les jeunes après l’arrivée des groupes électrogènes

0
200

Ce lundi 29 juillet 2019, les jeunes de Kankan étaient en concertation pour mettre fin à des coupures intempestives du courant électrique dans leur ville. Malgré la condamnation des voleurs du carburant par le Tribunal de Première Instance de Kankan et le déploiement des groupes électrogènes pour alimenter la ville en courant électriques en provenance de Conakry, les jeunes maintiennent toujours leur position de fermeture d’EDG si le courant n’est pas donné régulièrement d’ici au jeudi.   

Cette décision des jeunes a été prise au cours d’une réunion de concertation tenue dans les locaux de la maison des jeunes dans la matinée du lundi 29 juillet 2019. Cela intervient dans un moment où la centrale thermique qui fournit le courant électrique à la ville est restée fermée par les jeunes depuis des semaines. Le ministère de l’Energie a déployé 3 groupes électrogènes pour pallier au manque de courant. Ces groupes  devraient être lancés dans la soirée du lundi 29 juillet 2019 pour la phase d’essai.

Selon Lamine Djan Kaba, porte-parole des jeunes, après la phase d’essai, si les citoyens n’ont pas le courant de 18h à 8h, ils iront fermer les installations d’EDG : « La position des jeunes est très claire. Les techniciens nous ont dit qu’ils vont lancer les groupes électrogènes ce lundi. On ne s’oppose pas à ça, parce que c’est technique. On les laisse faire les essais. S’ils parviennent à nous donner le courant de 18h à 8h, on les laissera travailler, mais dans le cas contraire, nous allons leur demander d’éteindre les moteurs et de fermer EDG ».

Ces jeunes ne sont pas prêts à déposer les armes dans ce bras de fer qui les oppose aux responsables locaux de l’Electricité de Guinée. Selon M. Kaba, ces responsables doivent dire au ministre qu’ils sont incapables de fournir le courant de façon régulière à Kankan : « Vous savez, le président a donné l’ordre au ministre de satisfaire les revendications de la population de Kankan. Alors si EDG est incapable de nous satisfaire, les responsables n’ont qu’à dire ça au ministre. Nous demandons aux populations de Kankan de se patienter jusqu’au jeudi ».

Approché à la centrale thermique pour connaitre la capacité des groupes électrogènes venus de Conakry mais aussi et surtout savoir s’ils seront en mesure de fournir le courant électrique de 18h à 8h comme l’exige le collectif des jeunes, le nouveau directeur intérimaire ne s’est pas prêté à nos questions.

Ce qui reste clair, c’est que ce bras de fer est loin de connaitre son épilogue parce que selon les informations, la centrale thermique n’a pas la capacité de servir toute la ville au même moment de 18h à 8h et de façon régulière.

Mamadi Kaba depuis Kankan pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email