Cette rencontre avec la presse a permis au Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation d’éclairer la lanterne des hommes de médias sur les actions posées par son département dans le but de relever les nombreux défis auxquels il fait face.
Au nombre de ces défis: le déficit en terme d’infrastructure ou encore le manque d’enseignants dans les classes. Pour cette dernière question, le Ministre Guillaume HAWING est revenu de long en large sur la vaste opération d’identification des cadres non postés et des personnels excédentaires du niveau central et déconcentrés et dont le résultat a permis d’obtenir un personnel excédentaire et redéployable de 2 440 enseignants .
Pour parvenir à ce chiffre, un travail technique et minutieux a été fait et les statistiques ci dessous obtenues.

# 37 422 enseignants comme effectif théorique au niveau déconcentré répartis ainsi qu’il suit :

# 26 939 en situation de classe (17 534 au primaire et 9 405 au secondaire) et

# 10 483 pour le personnel d’encadrement (IRE, DCE/DPE ; DSEE, Direction d’école et établissement)

# 3 458 enseignants excédentaires répartis comme suit :

# Personnel d’encadrement (1 525)

# Enseignants en situation de classe sous utilisés ou n’ayant pas de charge pédagogique (1 933) NB :

Sur ces 3 458 enseignants excédentaires,
# on dénombre 1 018 inaptes :

# 251 qui vont faire valoir leur droit à la retraite au 31 Décembre 2022 ;

# 575 déclarés malades qui feront l’objet d’une vérification dans les jours à venir par le service santé scolaire ;

Sélectionné pour vous :  Course au CNT : la Coalition de Mamadou Sylla adresse un courrier au MATD

# 55 cas de décès ;

# 134 en situation d’abandon de poste.

Ce qui nous amène à un total redéployable de 2 440 enseignants.

Cela permettra de combler le manque à gagner dans les classes en attendant le recrutement des enseignants par la fonction publique.

Autres questions soulèvées aucours de cette conférence de presse, la date de l’ouverture des classes, la formation continue des enseignants ou encore les téléphones saisis lors des examens passés.
La presse nationale voulait en savoir plus et le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire de rappeler que la date officielle de l’ouverture des classes reste et demeure le 04 octobre 2022. Aucune école n’est autorisée à ouvrir avant cette date exception faite seulement à celles qui ne suivent pas le régime Guinéen et qui remplissent toutes les conditions à cet effet.

Transmis par la Cellule de Communication

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook