Le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation a dévoilé la date du début du processus d’orientation et les conditions d’accès des nouveaux bacheliers dans les différentes universités publiques guinéennes. C’est à l’occasion d’un point de presse organisé par madame la responsable dudit département, Dr Diaka Sidibé.

C’est le directeur national de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation Oumar Doumbouya qui a fait l’annonce. « Le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de I’Innovation porte à la connaissance de l’ensemble des bacheliers de la session 2022, ainsi que ceux non orientés des sessions 2020 et 2021, que les inscriptions dans la plateforme GUPOL, en vue des orientations dans les Institutions d’Enseignement Supérieur publiques débuteront le mercredi 07 septembre 2022 et se poursuivront jusqu’au samedi 17 septembre 2022 à minuit sur le site www.mesrsgupol.org. » annoncé M. Doumbouya avant de préciser que

« Pour le programme de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry notamment Génie Chimique, Génie Civile, Génie électrique, Génie industrielle et maintenance, Génie informatique, Génie Mécanique, Télécommunication, Chimie, Biologie, Maths et Physique, ont pour seuil 12 de moyenne. Pour l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia, les programmes de Doit, Logistique et transport, Sciences Politiques ont également pour seuil 12 de moyenne. La Sociologie a pour seuil 11 de moyenne. Pour l’Architecture et l’Urbanisme, 12 de moyenne. Pour l’Université de Labé, les programmes Énergie photo-voltaïque, Informatique, MIAGE ont un seuil de 11 de moyenne. Pour l’ISIC de Kountia, les programmes de communication et journalisme ont un seuil de 11 de moyenne. Pour l’Institut Supérieur des mines et géologie de Boké, les programmes Génie géologique, Géni minier, Traitement métallurgie, Environnement et sécurité individuelle, Génie géologie, ont pour seuil 12 de moyenne. Pour l’Institut supérieur de technologie de Mamou, les programmes Énergétique, Instrumentalisation et maintenance, Géni informatique, Technologique, Équipement biomédical, Conception et fabrication mécanique, Technique labo chimie, Technique Labo Biologie auront pour seuil également 11 de moyenne. Tous les autres programmes dans les institutions d’enseignement supérieur, exceptés ceux cités, n’ont pas de restriction » a fait savoir le directeur national de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation Oumar Doumbouya.

Sélectionné pour vous :  Éducation : Lankira propose l’enseignement des langues nationales dans les écoles et suggère la substitution des tenues scolaires par le lépi et la forêt sacrée

Ibrahima Foulamory Bah pour Le Courrier de Conakry

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook