Environnement : le zaly, ruisseau fondateur de N’Zérékoré menacé de disparition

0
791

Le Zaly, est le ruisseau qui a donné son nom à la ville de N’Zérékoré. Aujourd’hui  cette rivière  historique est en train de disparaître à cause de la pression des hommes a constaté.

Ce ruisseau, c’est le cours d’eau au cœur de la ville de N’Zérékoré.  Situé derrière la prison centrale, il se jette dans la rivière Tilè. Mais si rien n’est fait, cette source risque de disparaître dans quelques années à cause des actions anthropiques. Aujourd’hui, le lit de ce cours d’eau est jonché d’ordures.

‹‹Si d’ici 5 à 10 ans, on ne fait rien pour entretenir le Zaly, nos enfants entendront seulement qu’il y avait un cours d’eau appelé Zaly. Car aujourd’hui, ce lieu est devenu un dépotoir d’ordures pour les riverains, particulièrement les gens du marché›› a prévenu, Matieu Manamou, président conseil préfectoral des organisations de la société civile.

Interpellé sur le sujet, le président de la délégation spéciale indique que des efforts sont en train d’être faits pour aménager ce cours d’eau.

‹‹D’abord je vous rassure que la source Zaly n’est pas à l’abandon comme pensent d’autres. Dans le cadre de la célébration de la fête nationale qu’a abrité la région en 2013, cette source devrait être aménagée, mais malheureusement, ça n’a pas été fait. Aujourd’hui, nous sommes à la recherche de financement pour entretenir ce lieu historique ›› a déclaré Pé Mamady Bamy.

En attendant qu’un fonds ne soit trouvé, l’entretien manuel de la source Zaly est confié au sage Sékou Haba et sa famille a ajouté le président de la délégation spéciale.

La ruisseau Zaly prend sa source entre la maison centrale et le tribunal de première instance et se jette à quelques mètres dans la rivière Tilè en face de la résidence du préfet.

Comment Zaly a donné N’Zérékoré ?

Selon les informations, le nom N’Zérékoré est la déformation de Zalykwèlè, qui signifie en Kpèlè, à côté de mon médicament. Zaly qui veut dire médicament et kwèlè qui signifie à côté. A en croire les historiens, c’est un homme désespéré qui avait son corps couvert de boutons mystérieux qui est venu se reposé un jour au bord d’un ruisseau où il s’endormit. A son réveil, il se lave dans ce cours d’eau.  Et miraculeusement, les boutons disparaissaient sur son corps. Surpris, il clama en kpèlè, donc je suis à côté de mon médicament. (Zalykwèlè qui deviendra plus tard N’Zérékoré). Et il s’y installa définitivement. Depuis lors, ce cours d’eau est devenu un lieu sacré.

Mamady 2 Camara, correspondant à N’Zérékoré

Print Friendly, PDF & Email