Examen de sortie dans l’Enseignement technique : Lansana Komara lance les épreuves à N’Zérékoré

0
296

Coup d’envoi ce lundi, 24 juin 2019 des examens de sortie de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle session 2019 en Guinée. A N’Zérékoré, c’est le centre de l’Ecole  normale des Instituteurs (ENI) qui a servi de cadre pour le lancement officiel des épreuves. C’était en présence du ministre de tutelle et des autorités locales, a constaté sur place lecourrierconakry.com à travers sa rédaction locale.

C’est le ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle qui a lui-même lancé les épreuves des examens de sortie de cette année dans la ville de N’Zérékoré, capitale de la région forestière.

En procédant  à ce lancement, Lansana Koamara a d’abord adressé des conseils aux candidats en les invitant notamment à la sérénité avant de leur souhaiter bonne chance.

Du côté organisationnel, le ministre se dit satisfait des dispositions prises par la Direction régionale de l’enseignement technique et de la formation professionnelle : »Nous avons trouvé une bonne organisation sur place. Les élèves et les candidats sont tous venus à l’heure et on a lancé les épreuves dans les bonnes conditions ».

Poursuivant, il a demandé aux encadreurs d’être rigoureux avec les candidats. Car selon lui, la qualification du système éducatif passe par la surveillance correcte des évaluations : « La concurrence est dure sur le marché de l’emploi. Si nous voulons construire un Etat solide, il faut qu’il y ait une formation solide. C’est pourquoi je demande aux encadreurs de mettre beaucoup de rigueurs pour que nous  pussions obtenir cette qualité pour le bonheur de notre école et pour la classe ouvrière de demain ».

De leur côté, les responsables de la Direction régionale de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle disent avoir pris toutes les dispositions nécessaires pour le bon déroulement de ces examens.

« La sécurité est à là déjà pour sécuriser les centres. Quant aux surveillants, ils ont reçu des instructions fermes. Ils ne sont pas là pour intimider les candidats, mais c’est pour les observer et les mettre dans de bonnes conditions de travail », rassure Jean Guilavogui, Directeur régional de l’Enseignement technique et la formation professionnelle de N’Zérékoré.

Ce sont au total 1854 candidats dont 955 filles qui affrontent les épreuves des examens de sortie session 2019 dans la région de N’Zérékoré. Ces candidats sont repartis entre six centres dont deux au centre-ville et les autres dans les préfectures de Guéckédou, Macenta et Beyla.

Mamady 2 Camara, correspondant à N’Zérékoré

Print Friendly, PDF & Email