Examen : Fin des épreuves du BEPC avec une surveillance rigoureuse!!!

0
56

Les épreuves du Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) ont pris fin ce samedi 13 juillet 2019 sur toute l’étendue du territoire national. Les examens du BEPC se sont déroulés dans la quiétude et la sérénité dans la commune de Kaloum, où les élèves affichent un grand espoir malgré une surveillance de tolérance zéro. Dans cette commune, ils étaient au total 1573 candidats dont 773 filles inscrits au compte du BEPC cette année repartis en six centres. Au centre d’examen Fréderico Mayor, les candidats Samoura Dentigui, Yari Camara et Mamadou Samba Diallo disent avoir composé dans une surveillance très rigoureuse : « les épreuves se sont bien déroulées mais la surveillance était serrée, il n’y a pas eu de communication dans notre centre. Les sujets aussi étaient difficiles pour nous surtout la Biologie ».
Malgré la fermeté des surveillants, ces candidats disent être optimistes : « nous avons l’espoir quand même de passer en classe supérieure ».


Pour le Directeur Communal de l’Education de la commune de Kaloum, Ibrahima Yattara cette rigueur vise à détecter les valeurs intrinsèques des candidats : « chaque examen a ses réalités et le ministère de l’Education est en train de s’efforcer pour rendre plus en plus crédible les examens ; cette surveillance qualifiée de rigoureuse par les candidats n’est pas faite pour que les enfants redouble leurs classes, mais c’est une façon de connaître le niveau réel des élèves afin d’apporter des solutions idoines qu’il faut pour que le pays puisse s’en sortir avec des ressources humaines qualifiées ».


Selon le Directeur Communal de l’Education de Kaloum, sa commune n’a pas enregistré des cas de fraudes mais certains surveillants ont pu détecter des tentatives de substitutions.
Le lundi prochain, les autorités en charge de l’Education vont lancer aussi les épreuves du Baccalauréat unique session 2019. Dans la commune de Kaloum ils sont 1631 dont 808 filles qui doivent affronter les épreuves du BAC toutes options confondues.
Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com
+224 622 62 45 45
mbooumar@gmail.com

Print Friendly, PDF & Email