Fête du 1er mai 2018 à Labé : Le syndicat réclame de meilleures conditions vie et de travail.

0
702

C’est la sous-préfecture de Hafia située à 20 kilomètres du centre urbain sur la nationale numéro 1 Labé – Conakry qui a abrité cette grande cérémonie qui a mobilisé de centaines et de centaines de travailleurs venus des quatre coins de la région administrative de Labé a constaté sur place votre quotidien électronique lecourrierdeconakry.com.

Après l’arrivée des autorités dirigé par le gouverneur de région Sadou Keita, l’honneur a échu à El Hadj Lamine Sangaré le secrétaire général de la confédération nationale des travailleurs de Guinée(CNTG) de prendre la parole en ces termes : « nous savons qu’il y a encore ceux qui refusent d’appliquer le SMIG (salaire minimum interprofessionnel). À ceux-ci nous dirons que nous ne baisseront pas les bras pour le bien-être et le mieux-être des travailleurs dans un calme olympien. En fait foie l’obtention des 40 % d’augmentation de salaire pour la santé et les autres branches professionnelles sans bruit ni fracas » a-t-il entre autre dénoncé.

De son côté Sadou Keita le gouverneur de région parle des acquis enregistré de 2010 à nos jours : « depuis 2010 le salaire est augmenté et nous nous retrouvons avec des millions. Nous avons vu beaucoup de conditions de vie et de travail des travailleurs améliorés sans qu’on ne perde de temps à gérer des crises » rappel-t-il.

La cérémonie a été bouclée par un match de gala doublée d’une soirée dansante organisé à l’honneur des travailleurs de la région administrative de Labé.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email