Gouvernance : L’ONG Aide et Action Guinée signe des conventions avec plusieurs collectifs d’ONG

0
90

Dans le cadre de son projet « Suivi citoyen de l’action publique et gouvernance locale participative », l’ONG Aide et Action Guinée a signé ce lundi 13 mai 2019, 8 conventions de sous-subventions avec plusieurs collectifs d’ONG évoluant dans les 5 communes de Conakry et les régions administratives de Boké, Faranah, Kankan, Kindia, Mamou, Labé et N’Zérékoré. Le montant est estimé à 627 000 000 de francs guinéens. Financé par l’Union Européenne, ce projet vise à renforcer l’action des organisations de la société civile pour améliorer l’efficacité des politiques publiques et la gouvernance locale.

Selon le Chef du Projet, Thierno Ciré Barry : « l’objectif est de renforcer l’expertise des organisations de la société civile au niveau local pour qu’elles puissent appuyer les collectivités pour améliorer la gouvernance de façon durable. Aussi, permettre au citoyen d’être au cœur de la gouvernance locale », a-t-il indiqué.

Selon le Directeur Pays Guinée de l’ONG Aide et Action Guinée, Mouctar Diallo : « ce soutien apporté aux organisations permettra aux citoyens des collectivités bénéficiaires de faire connaitre leur avis sur toutes les questions relevant de la compétence de la collectivité. Les outils simples, efficaces et accessibles développés dans ce projet mettront le citoyen au cœur de la gouvernance locale », a-t-il rassuré.

Par exemple, poursuit Mouctar Diallo : « si un centre de santé qui est confronté à une mauvaise fréquentation, à des plaintes liées à la qualité de l’accueil ou à sa  capacités de recevoir des malades ; ce plan doit donner des propositions assez concrètes à appliquer qui corrigent d’une façon assez net l’accueil, l’installation. Donc, ça entretien un dialogue assez constant entre les populations, les élus locaux et les services déconcentrés durant toute l’année », a-t-il précisé.     

Pour sa part, madame Sonna Barry a au nom des collectifs des organisations bénéficiaires affirmé que : « cet appui contribuera au renforcement des capacités de 425 acteurs locaux sur le suivi citoyen de l’action publique dans 14 communes rurales à travers 140 fora communautaires auxquels participeront 7000 citoyens. Nous allons faire des séances de formation et de sensibilisation des citoyens dans le cadre de suivi participatif », a-t-elle promit.  

Outre les représentants des organisations bénéficiaires, la cérémonie de signature a connu également la présence du Représentant de l’Union Européenne et celui de l’agence nationale de financement des collectivités (ANAFIC). Ils ont saisi l’occasion pour réitérer leur soutien à l’endroit de l’ONG Aide et Action et ses collaborateurs dans la réalisation de ce projet dans les 5 communes de Conakry et 14 communes rurales des 7 régions administratives pour permettre d’une part, renforcer l’implication des populations dans la gouvernance des collectivités locales et, d’autre part, à améliorer la transparence et la redevabilité de la gestion des ressources publique.

 

A rappeler que ce projet a été lancé en aout 2018, il a formé dans chaque région un pool de 18 à 20 formateurs sur le suivi-évaluation participatif et le jury citoyen. En partenariat avec la Direction nationale du développement local, du ministère de l’administration du territoire, 69 acteurs locaux. Il consolide les acquis du PROJEG dans sa dynamique de renforcement des compétences de la société civile pour faire participer les citoyens à la gouvernance locale et à l’élaboration du budget national.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

 

Print Friendly, PDF & Email