Guerre de leadership à Tougué: Le Gouverneur de Labé  annule une décision du préfet 

0
825

Depuis l’arrestation de Mohamed Sakho Barry (ex président de la délégation spéciale) pour détournement de fonds alloués à la localité, Tougué a du mal à trouver un président de conseil communal. Face à ce vide, le préfet El Hadj Abdourahmane Koin Baldé aurait unilatéralement nommé une personne pour meubler ce poste pourtant électif.  Un acte qui a aussitôt été annulé par le gouverneur Sadou Keita qui  donne à l’UFDG jusqu’à samedi pour choisir un président consensuel.

Rencontré sur le sujet, le gouverneur explique : « j’ai été informé que ça ne va pas au sein de la délégation spéciale de Tougué. Monsieur le préfet aurait pris un acte qui désigne un membre de la délégation spéciale de l’UFDG comme président intérimaire parce que le président titulaire a été arrêté pour fait de détournement. J’ai rencontré le bureau fédéral avec les membres de la délégation spéciale et les autorités locales. Ils ont expliqué qu’il n’y a pas eu en tout cas un acte de monsieur le préfet mais que c’est sur la base de consultation ; le bureau fédéral a donc désigné ce monsieur. Moi je n’ai pas un acte qui confirme cela aussi parce que normalement il devrait y avoir un procès verbale »entame-t-il.

‘’L’UFDG a jusqu’à samedi prochain pour choisir trouver quelqu’un ‘’ martèle Sadou Keita : « La délégation spéciale actuelle fonctionne sur la base des accords politiques. Donc, obligatoirement il faut que l’UFDG désigne l’intérimaire. Donc je les ai invités à le faire dans une semaine. Au cas échéant, moi je suspends l’acte qu’ils disent ne pas exister mais qui se promène à travers la ville, je le suspens. Et si je le suspends c’est que celui qui est en train de travailler à l’heure-là ne peut plus signer. Il ne pourra plus sortir de l’argent et s’il ne sort pas d’argent il n’y aura pas d’activité » estime le gouverneur.

Et de poursuivre : « donc il ne s’agit pas de la délégation spéciale mais il s’agit de la suspension de l’acte qui a porté l’intéressé. Quand cet acte est suspendu, les activités sont suspendues. À partir du samedi passé, on avait convenu que dans une semaine ils pourraient se retrouver pour confirmer monsieur Thierno Oury ou infirmer sa désignation. De toute la façon il faut qu’il y ait un procès-verbal » insiste le gouverneur de la région administrative de Labé.

De son coté, honorable Mamadou Cellou Baldé le député uninominal UFDG de la préfecture de Labé a annoncé que le parti de El Hadj Cellou Dalien Diallo est sur le point de dépêcher une équipe à Tougué dans un bref délai.

Bah Djenabou, Correspondante à Labé

Print Friendly, PDF & Email