Le président de la fédération guinéenne de handball (Féguihan) est accusé par un collectif de handballeurs d’un détournement de 79 milliards gnf. Mamadou Paye Camra qui s’inscrit en faux contre cette accusation exige des preuves.

Au cours d’une conférence de presse ce lundi à Conakry, Paye Camara  entouré de son bureau exécutif dément toutes les accusations portées contre lui.

 «  Depuis que nous sommes venus à la tête de la Fédération Guinéenne de Handball, nous n’avons reçu aucune autre subvention en dehors de 100 millions de franc guinéens; ce montant a été mis à notre disposition par le  ministre Bantama Sow  en 2013 au même tire que toutes les autres fédérations sportives. Je ferai imprimer l’historique des comptes bancaires de la fédération guinéenne de handball» s’est défendu Paye Camara.

Tous les fonds reçu par la FEGUIHAND font l’objet d’une clé de répartition à encore le président Paye Camara. Réélu le 19 octobre 2019 à la tête de la Fédération Guinéenne de Handball pour un second mandat de quatre (4) ans, Paye Camara compte bien finir en beauté.

La mauvaise ambiance au sein de la fédération guinéenne de handball a des causes profondes. Les déclarations du président Paye Camara montrent à suffisance qu’il s’agit d’une guéguerre de position à la tête de la dite fédération.

Visiblement très affecté par les accusations, Mamadou Paye Camara promet de laver son honneur et celui des membres du bureau exécutif de la féguihand.

Sélectionné pour vous :  Kankan : Des étudiants de l’Université Julius Nyerere réclament leurs primes de trois mois

Aux dernières nouvelles, le président du collectif des handballeurs est actuellement en garde-vue dans un commissariat de Conakry.

Ibrahima Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook