Incendie à Madina : Les victimes attendent toujours l’aide du gouvernement !

0
1217

Après l’incendie de plus de 300 conteneurs au marché  Madina, l’heure est à la rénovation et aux installations. Déjà de nouveaux conteneurs ont été réinstallés dans le centre MBalia à la place de ceux incendiés.

Dans le centre MBALIA, l’on n’arrive plus à retrouver les traces de l’incendie survenue le samedi 17 à dimanche 18 mars 2018 ayant causé la perte d’énormes dégâts matériels. Cela grâce à l’assistance des personnes de bonnes volontés et des voisins des victimes.

Selon le président du Réseau d’Associations des Commerçants  Entrepreneurs, Marchands et Amis de Guinée (RACEMAG), Mamadou Ndanè Diallo : « A partir du moment où les choses ont été détruites, on ne peut pas rester comme ça et attendre, parce que nous vivons le quotidien. Ce marché est un marché pauvre, les gens ne peuvent pas vivre sans activités. Nous continuons à recevoir des témoignages de solidarité de toute la  Guinée. La dernière visite que nous avons reçu est celle de la chambre du commerce du secteur informel qui nous a envoyé une enveloppe de 50 millions de francs guinéens ».  

C’est grâce à cette assistance que les victimes ont pu rénovés leurs places et attendent d’autres assistances pour relancer leurs commerces. Ramadan Diallo fait partie des victimes : « nous avons perdu beaucoup de millions de francs guinéens, mais par la grâce de Dieu et des personnes de bonnes volontés nous arrivons à reconstruire nos conteneurs, cela grâce au soutien de nos voisins et les commerçants. Nous attendons toujours l’aide du gouvernement, parce qu’il nous avait promis de faire quelque chose nous attendons ».

Les victimes ont trouvés désormais d’autres alternatives pour n’est pas subir le même sort, nous a expliqué Ramadan Diallo. « Un groupe électrogène a été installé dans notre centre, c’est là-bas que nous nous sommes abonnés pour la fourniture du courant. Il n’y a pas de confusion tous les commerçants sont d’accord ».

le bilan fourni par le réseau d’associations des commerçants  entrepreneurs, marchands et amis de Guinée fait état de 38 milliards perdue dans l’incendie. Et qu’aux dernières nouvelles, la commission de recouvrement mise en place n’a pu mobiliser qu’une centaine de millions de francs guinéens suite à des assistances des bonnes volontés.

C’est dans la nuit de samedi 17 au dimanche 18 mars qu’un grave incendie s’est déclaré au plus grand marché de la capitale Madina et plus précisément dans le centre M’Balia. Bilan 352 conteneurs incendiés, 24 ateliers de coutures et 64 tables brulés.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

 

Print Friendly, PDF & Email