JO Tokyo 2020: La Guinée enverra une délégation de 19 membres

0
98

Alors que la Guinée avait annoncé mercredi son retrait de la compétition olympique, le ministre des Sports,  Sanoussy Bantama Sow, est finalement revenu à sa décision à travers un communiqué rendu public ce jeudi 22 juillet, après l’apport de garantie de la part des autorités sanitaires. A cette occasion, le comité national olympique et sport de Guinée a animé une conférence de presse ce jeudi à son siège au stade du 28 septembre de Dixinn Conakry pour annoncer la participation de la Guinée aux jeux olympiques de Tokyo.

Se réjouissant de cette décision de la dernière minute du ministre guinéen des Sports, le secrétaire général de le comité national et sport de Guinée réaffirme la volonté de sa structure à participer à cette 32ème  édition des Jeux olympiques organisée cette année par le Japon. Pour Ben Daouda Nansoko, la Guinée n’a pas le droit de ne pas participer aux JO de Tokyo de cette année vu les talents dont dispose déjà le comité national olympique de Guinée.

« La Guinée a la chance d’avoir un athlète qualifié à la personne de Fatoumata Yarie Camara que vous avez devant ici. Elle est qualifiée. Nous n’avons pas droit à un pardon de ne pas participer à ces jeux. Nous avons une qualifiée, nous avons des invités qui rendent ces jeux universels. Dieu merci, les autorités ont compris. Parce que je vous avoue depuis 4h du matin nous n’avons pas dormi. Comme je vous ai dit à l’entame, nous n’avons pas voulu en faire un problème d’Etat mais à travers vous (les médias) le CIO a été informé, ils nous ont envoyé un message que voici : « Nous avons appris par voie de presse, mais non allez chercher un autre argument, ça ne tient pas. Le Sénégal est là, le Mali est là, le Libéria est là, la Guinée Bissau est là.» On s’est levés. Dieu merci, il y a eu compréhension. La Guinée participera aux jeux olympiques Tokyo 2020. »

Mouctar Diallo, entraineur national de la Fédération guinéenne de lutte associée, entraineur de  Fatoumata Yarie Camara l’une des qualifiées aux jeux olympiques Tokyo 2020, rassure la confiance de la candidate et estime qu’elle est  fin prête à affronter la compétition de cette année et à apporter une nouvelle médaille à la Guinée après avoir obtenu plusieurs médailles internationales : «Fatoumata Yarie Camara a été  la toute première à obtenir la bourse pour les préparatifs de jeux olympiques par notre fédération. Yarie a commencé d’abord à obtenir la médaille à travers les jeux olympiques africains à Abidjan. Après les jeux africains de Rabat 2019, elle a rapporté une toute dernière médaille d’or du tournoi international de l’Inter Wood qui s’est tenu en Italie tout récemment. Elle a décroché une médaille d’argent. Donc Yarie n’a que gravir les échelons. En peu de temps elle a pu décrocher pas mal de médailles. C’est pourquoi nous misons sur elle et nous créons toutes les conditions qu’il faut au sein de notre fédération pour l’accompagner dans l’atteinte de ses objectifs, surtout dans ces jeux olympiques. »

L’athlète Aissatadi Conté est une autre qualifiée des JO Tokyo. Même si elle n’a pas encore décroché des médailles internationales, elle a pu obtenir plus de 17 médailles nationales. Elle court de 100 à 200 mètres par seconde compte aller au bout de ses efforts pour s’offrir une médaille internationale cette année aux JO de Tokyo.

« Je ne dis pas ailleurs, mais en Guinée, j’ai eu plus de 17 médailles à Fria et à Conakry. Je suis vraiment contente du fait que je dois participer aux Jeux Olympiques  de Tokyo et mon premier combat c’est pour battre mon record », a-t-elle laissé entendre.

Une délégation composée de 19 personnes, prendra son départ ce vendredi 23 juillet 2021 à 8h précises pour le Japon, alors que la cérémonie d’ouverture est prévue ce même jour.

Marie Lisette Bangou

Print Friendly, PDF & Email