Journée internationale de livre pour enfants : Mariama Diallo « Je conseille aux enfants de ne pas seulement réclamer les bonbons, il faut dire aux parents de vous acheter les livres »

0
193

La Guinée a célébré ce samedi 2 avril, la journée internationale du livre pour enfants dans un réceptif hôtelier de la capitale Conakry. Cet évènement est organisé par l’association Guinée culture et les éditions Harmattan Guinée qui ont célébré l’édition 2022 avec un livre de conte « La Bataille des deux coqs » du professeur Jean Marie Toure.

Le message de cette cérémonie était de dire aux enfants que le goût de la lecture c’est au plus bas âge, et que les parents doivent inciter les enfants à la lecture.

Invitée d’honneur à cette célébration, la présidente du Parlement des Enfants de Guinée, Mariama Diallo, a saisi l’opportunité pour lancer un appel particulier à l’endroit des autorités, des écrivains, des parents et les jeunes de son âge.

<< Je demande aux écrivains de produire des œuvres adaptées aux jeunes. Personnellement, j’aime trop les livres de dictée, ça me permet de voyager, de m’épanouir et d’avoir de l’attention. Alors je demande aux autorités de baisser le prix des livres pour que les enfants puissent lire pour avoir du potentiel. Je conseille aux enfants aussi de ne pas seulement réclamer les bonbons, il faut dire aux parents de vous acheter les livres>>.

C’est dans ce même ordre d’idée que l’écrivaine, Juliana Diallo a évoqué l’apport des aînés pour faciliter la lecture aux enfants, avant de promettre qu’un projet sera mis en œuvre allant dans ce sens :

<< Nous tous nous sommes les amis du livre et cette belle festivité qui nous réunis ici aujourd’hui est dédiée à cette journée internationale du livre pour enfant. Le meilleur que nous puissions offrir aux enfants, c’est de transmettre la valeur, transmettre la culture pour qu’ils se rappellent d’où ils viennent ; de connaître leur culture mais aussi de leur donner le savoir justement dans les livres qui sont un vecteur de transmission par excellence. Nous avons tout ce qu’il faut faire pour transmettre, faire réfléchir, faire découvrir c’est pourquoi à travers le projet « je compte » nous voulons contribuer à cette noble cause qui nous interpelle nous tous>>.

Il faut signaler qu’à l’occasion de cette célébration, le parlement des enfants, le club Rabi et les enfants et le projet de Madame Juliana Diallo avec les maisons d’éditions Guinéennes ont promis de se battre pour que les enfants de Guinée aient accès aux livres.

Hassanatou Kanté

Print Friendly, PDF & Email