Justice : les résultats du concours  pour le Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat attendus

0
1094
crédit photo OHADA

Le recrutement au compte du certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA)  se déroule en ce moment à Conakry depuis. Ce concours  qui tend vers la fin vise à recruter de nouveaux avocats  diplômés en droit. Ces derniers, après plusieurs années de stage vont accéder au rang d’avocat. Le CAPA tant attendu se fait en deux phases. La première phase qui est  l’épreuve écrite a connu la participation de 224 candidats dont 65 admissibles pour la phase orale.

Intéressé donc par ce concours de CAPA, votre quotidien électronique a fait un tour cette semaine à la cour d’appel de Conakry où se tient actuellement la deuxième phase.

Selon les candidats rencontrés sur place, il n’est pas permis à n’importe quel juriste de passer ce concours. « Il faut avoir un master en droit et avoir fait un temps de stage dans un cabinet d’avocat au minimum 2 ans », nous a confié un des candidats sous anonymat.

Et un autre de renchérir toujours sous anonymat : « Il faut aussi que ton maitre de stage confirme que tu as passé un temps de stage dans son cabinet à travers un certificat de stage ».

Le concours de certificat d’aptitude à la profession d’avocat est organisé en Guinée par l’ordre des bâtonniers chaque trois an depuis 2009.

« En 2009, 2012, 2016 et cette année 2018, donc ce qui seront retenus seront la 4ème promotion de CAPA en Guinée. Il y a eu des avocats qui ont prêtés serment sans qu’ils ne soient confrontés à ce concours mais cela se faisait avant 2009. Beaucoup sont d’ailleurs nos maitres de stage actuel », a expliqué une candidate.

Parmi les postulants, il faut préciser que certains sont à leur première tentative, d’autres à leur 2ème. Les plus nombreux sont ceux qui sont  qui sont à leur troisième tentative avec un temps record de stage dans les cabinets de plus de 10 ans, et n’ont jamais pu dépasser la phase écrite. Comme c’est le cas de cette autre candidate : «  C’est ma troisième tentative et c’est la première fois que je dépasse la phase écrite pour l’oral. J’espère que cela va être une chance pour moi », souhaite-t-elle.

Il y en a quand même qui ont de la chance, ils ne font que deux ans de stage maintenant, ils sont à leur première tentative et ils sont déjà à la phase orale.

Aujourd’hui, le barreau de Guinée compte près de 300 avocats agréés pour une population de plus de 12 millions d’habitant soit un avocat pour  40.000 personnes. Pour l’instant aucun cabinet d’avocat n’est installé en région.

Les résultats du concours sont attendus en début de semaine  prochaine puisque les 15 derniers candidats à l’oral ont été reçus  ce vendredi.

L’inquiétude est grande chez les candidats. Selon des témoignages reçus sur place, un  quota de 25 avocats seulement sera agréé. Et les plus chanceux doivent bénéficier de l’accompagnement d’un parrain pour espérer une admission.

Nantènin Traoré

Print Friendly, PDF & Email