Kankan : Des enseignants du secondaire en formation pour renfoncer leurs capacités ! 

0
99

Les enseignants du secondaire en situation de classe dans les 5 préfectures de la région administrative de Kankan sont depuis ce vendredi 20 décembre 2019 en session de formation au chef-lieu de région. L’objectif  est de renforcer leurs compétences académiques et professionnelles parce que nouvellement engagés en 2017. C’est une initiative du département de l’Education nationale et de l’Alphabétisation sur financement du Budget national de Développement (BND.)

Ils sont 110 enseignants venus des 5 préfectures de la région administrative de Kankan, pour participer à cette session de formation qui doit durer 12 jours. Plusieurs modules sont abordés à savoir : la didactique des disciplines, la lecture, l’exploitation des programmes d’étude, la préparation d’une fiche pédagogique et l’évaluation des grands groupes pédagogiques.

Cissé Fodé Issiaga est le principal animateur de cette session de formation. Il est l’inspecteur disciplinaire à l’Inspection générale au ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation. Il explique les raison qui ont conduit à l’organisation de cette session de formation : « Nous avons estimé, lors de nos passages dans les différentes classes, que  tous les professeurs ne maitrisent pas ces différents paramètres. Le programme d’étude prévoit un ensemble de leçons qui doivent être reparties en séquences d’apprentissage par le professeur. Et nous avons vu les difficultés avec les professeurs pour repartir ces leçons en séquence d’apprentissage. La préparation d’une fiche pédagogique c’est une nécessité parce qu’aujourd’hui tout le monde opte pour l’enseignent avec la méthode active et pourtant le professeur fait d’autre chose que la méthode active. Dans cette méthode, l’élève est mis au centre de son apprentissage. Les professeurs doivent aider l’élève à découvrir le savoir ».

Mamadi 1 Doumbouya est professeur de Philosophie à Kankou Moussa de Siguiri. Depuis son engagement, c’est sa première fois de participer à une telle formation : « C’est ma première fois de participer à une telle formation et j’ai compris à partir de ces premières journées que c’est une bonne initiative au niveau de l’éducation. Parce que quand les enseignants sont bien formés, les élèves aussi le seront. Mais quand c’est le contraire, le résultat va être négatif. Je profite de l’occasion pour interpeler l’autorité éducative afin qu’après cette formation, un moyen soit créé pour qu’on puisse restituer cette formation à l’endroit de ceux qui n’ont pas pu en bénéficier ».

Il faut signaler que cette session de formation se poursuivra jusqu’au 31 décembre 2019. Toutes les matières enseignées au secondaire sont énumérées dans la formation telle que la Géographie, l’Histoire, Philosophie, Maths, Physique, Français, Biologie.

Mamadi KABA, depuis Kankan pour lecorrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email