Kankan : la journée mondiale de l’eau célébrée en différé sous le thème « Ne laisser personne de côté »

0
246

Célébration ce mercredi 27 Mars 2019 à l’université Julius Nyerere de Kankan en différée de la journée mondiale de l’eau sous le thème central « Ne laisser personne de côté ».

Pour l’occasion, la cellule du programme de gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) basée à Kankan a organisé une conférence débat à l’intention des étudiants et étudiantes option science de la nature de cette institution. Les enseignants chercheurs ainsi que les cadres administratifs impliqués dans la gestion intégrée des ressources en eau du bassin de Niger étaient également présents.

Sékou Diarra, l’ordonnateur délégué du programme GIRE Guinée basé à Kankan est revenu sur les contours de la conférence: ‹‹ Nous sommes là ce matin dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’eau édition 2019 dont le thème de cette année est de laisser personne de côté. Alors c’est dans le cadre de la célébration de cette journée que le programme de GIRE, en collaboration avec le gouvernorat de Kankan, a initié et organisé une conférence débat au sein de l’université Julius Nyerere. Cette conférence vise à cibler les étudiants qui sont les cadres de demain et les chefs de services régionaux de partager les informations, des messages sur les thématiques et enjeux liés à la gestion et à la protection des ressources en eaux du bassin du Niger en Guinée. Les thèmes sont portés sur la qualité de l’eau, sur l’eau et environnement, la gestion de l’eau, sur l’hydrologie du bassin du Niger et les usages de l’eau.  Et nous allons partager cette thématique avec les étudiants et avec d’autres participants pour qu’on puisse échanger afin que ceux-ci ci puissent être des porteurs des relais, des messages auprès d’autres personnes à d’autres niveaux et c’est ça l’objectif recherché par la journée mondiale de l’eau. C’est de pouvoir faire de cette journée, une journée de transmission de messages, d’informations et de sensibilisations des acteurs à tous les niveaux pour que la gestion de l’eau, la protection de l’eau puissent être une réalité par tous ››.

Il est à rappeler que le 22 mars de chaque année est dédié à l’eau qui est source de vie, mais cela intervient dans un contexte extrêmement difficile à Kankan où plusieurs citoyens se plaignent du manque d’eau.

Mamadi Kaba depuis Kankan pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email