Kankan: Les membres des CAERLE en grève pour le non-payement de leurs primes

0
239

Le recensement des électeurs qui a commencé depuis le 21 novembre dernier s’est arrêté dans la circonscription de Kankan à cause du non-payement des primes des agents recenseurs. Ce Samedi 7 décembre aucun des sites de recensement n’a ouvert. Lecourrierdeconakry.com  a fait le constat.

L’initiative de cette grève a été prise vendredi 6 décembre par les membres des CAERLE de Kankan lors du payement de la première tranche de leurs primes car le montant donné n’était pas prévu. Bakary Keita, président de la CAERLE 1534 à Salamany, dans la commune urbaine de Kankan explique le motif de la grève: « Lors de la distribution des récépissés, on nous a proposé pour la première fois 700.000 lorsqu’on a travaillé avec la CEPI et ce salaire n’était pas défini sauf vers la fin des travaux on a compris que c’était 700.000 qui était prévu et on a exécuté tout le temps avec la CEPI sous leur supervision. Donc franchement, on a été payés, mais c’était une tranche. Après ça la CEPI nous a rappelés de venir travailler avec eux, en collaboration avec Hermes. Mais avant le début, j’ai demandé à mon superviseur à combien nous serons payés. Il a dit qu’ils vont payer la même somme qu’ils avaient payée  au début. Hier notre superviseur est venu avec un montant de 100.000 francs en disant qu’il a reçu cette somme de la part de la CEPI ».

Mme Konaté M’Ballou Kaba, présidente de la CEPI, n’a pas voulu répondre à nos questions se contentant de dire que le problème est national.

Mamadi Kaba depuis Kankan  pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email