Kankan : l’inspection régionale de l’enseignement technique lance les épreuves pratique

0
27

L’inspection régionale de l’enseignement technique de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail à Kankan, a lancé les épreuves des examens de sortie pour 186 candidats, sortants de l’école nationale des instituteurs (ENI) ce lundi 13 mai 2019.

C’est l’école primaire Bordo 2 qui a servi de cadre à ce lancement. Les candidats au nombre de 186 auront deux semaines de rudes épreuves pratiques.
Les autorités éducatives de l’enseignement technique et professionnel de Kankan ont donné le ton ce lundi, avant les épreuves théoriques prévues pour le mois de juin.
Aly Kaké, inspecteur régional adjoint de l’enseignement technique et professionnel a passé un message aux différents candidats: « Ce matin, lors du lancement des épreuves pratiques de l’ENI, nous avons donné des messages de sérénité, de sérieux, surtout le bon travail à l’endroit des candidats. Nous avons commencé par les épreuves pratiques avant celles pratiques. Bientôt les élèves des écoles primaires iront en composition, donc nous avons décidé que les candidats fassent les épreuves pratiques ».
Selon les responsables, les candidats sont répartis entre le CP2 ; CE1 ; CE2 et CM1 et leur choix se fait lors d’un tirage au sort. Quand ils tombent sur le titre d’un cours, ils le préparent, et présentent la leçon dans une prestation devant un jury composé d’un président, un membre et un rapporteur.
A l’école primaire Fallaye Traoé située au Briqueterie, 36 candidats y sont inscrits selon Thierno Mamadou Samba Baldé président du jury : « A l’heure-là, les élèves sont en classe, nous venons suivre, un candidat qui a déjà tiré son thème deux jours avant, et nous allons suivre la prestation selon une grille. Pour les critères de sélection, il y a la rigueur qui caractérise notre travail, l’inspection régionale nous a déjà reparti les candidats. Ici ils sont au nombre de 36 et chaque jour, c’est 4 qui vont être évalués, 30 minutes de prestation, et 30 minutes d’entretien ».
Après avoir fait sa prestation devant le jury, Ahmadou Baldé, candidat aux examens de sortie au compte de l’ENI, compte bien être parmi les heureux élus : « L’épreuve pratique s’est bien passée, parce que je me suis bien préparé avant d’être là. Je viens juste de terminer, j’étais dans la salle de 4ème année. Ils ont fait une tombola, moi je suis tombé sur une leçon en grammaire ».
Il faut retenir que pour ces épreuves pratiques, l’inspection régionale de l’enseignement technique et professionnelle a choisi cinq écoles pour les candidats qui sont au nombre de 186, pour une durée de 16 jours.
Mamadi Kaba pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email