Routes: Adulé, le Préfet de Labé s’explique sur les 20 à 25 kilomètres de bitume

0
816

A Labé, plusieurs citoyens  estiment que le bitumage de la voirie urbaine annoncée en début d’année 2018 par le préfet n’a été que de la poudre aux yeux. En réponse, El Hadj Safioulaye Bah rassure. Il soutient que  le projet est bel et bien réel malgré le retard dans la matérialisation  a appris lecourrierdeconakry.com.

Pourtant, en début d’année le préfet avait soutenu que les travaux allaient démarrer incessamment. Interpeller quatre mois après cette annonce, El Hadj Safioulaye Bah tente de répondre : « Le contrat a été signé. L’entreprise attend de recevoir l’annonce de démarrage depuis le mois de janvier, nous sommes au mois d’avril ; nous aussi nous attendons. Ce que je puis dire à la population de Labé, 20 à 25 kilomètres ont été obtenu, le tracé a été retenu, toutes études faites et le contrat est signée donc il n’y a pas de doute là-dessus » soutient-il.

Pour apporter des preuves, le préfet de Labé argumente : « Avec les Chinois, nous avons demandé qu’on retire les parties bonnes sur lesquelles ils devraient revenir pour mettre cela sur le tronçon hôpital régional – Sassé qui était vraiment dégradé. Nous avions espéré aussi avoir le tronçon hôpital régional – Sotelgui – Stade régional en passant par Konkola ; mais la distance ne nous permettait pas. Mais tout cela n’est que partie remise, tous ces endroits la seront bitumés, c’est dans le programme »insiste-t-il.

« Je ne sais pas les raisons qui font que cela retarde, mais vous avez bien fait de venir me voir, je vais profiter pour relancer madame la ministre des TP. Ceux qui s’impatientent, c’est quelque chose qu’un privé ne pourra faire ; seul l’État peut dépenser ces milliards pour faire une route ; donc je leur dirais de continuer de prier et de se tourner vers l’État pour espérer qu’au plus tôt cela se fera » affirme le préfet de Labé.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email