Labé : Fodé Oussou Fofana réagit aux propos du président Alpha Condé

0
358

Après Mamou samedi, le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) était l’invité de marque des populations de Labé ce dimanche 23 février 2020. Fodé Oussou Fofana a profité de l’occasion pour tenir un meeting géant au siège de l’UFDG devant l’ensemble des députés et maires UFDG de la région.

« Si vous récupérez la carte d’électeur ok, si vous ne la récupérez pas ok. Si vous voulez déchirer, si vous voulez acheter des bananes avec pour manger. Sinon faites-en ce que vous voulez. Cette carte d’électeur ne vaut absolument rien. On a entendu le ministre dire que si tu n’as pas de carte d’électeur tu n’auras pas de carte d’identité, tu n’auras pas de passeport, tu n’iras pas à la Mecque. C’est faux. Ce fichier-là ne comporte que de mineurs. En Haute Guinée ils n’ont recensé que des mineurs, des enfants pour dire que c’est des cartes d’électeurs. C’est malheureux », dénonce le vice-président de l’UFDG chargé des affaires juridiques et sociales.

Revenant sur le récent discours du chef de l’État en Haute Guinée, Dr Fodé Oussou Fofana a été on ne peut plus clair : « Alpha Condé a dit que si nous ne voulons pas qu’il y ait élections, qu’il faut nous frapper. J’ai dit Dieu merci.  Cette année il y aura frappe. Ça sera plus que DjanKéwali et Turban (des champs de guerre lors du Djihad islamique au Foutah, ndlr). Le 1er mars, il n’y aura pas d’élections ici. Si quelqu’un sort pour dire que Alpha a dit d’aller aux élections,  il regrettera d’être sorti. A son retour il priera pour remercier Dieu. Ce n’est pas moi qui l’ai dit, mais c’est Alpha. Que c’est la ‘’frappologie’’. Donc on va frapper jusqu’à comprendre qui a raison. Donc, il n’y aura pas d’élections ni à Labé ni ailleurs. C’est la disposition qu’on a prise. Le FNDC aussi a pris une décision qu’il n’y aura pas d’élections.»

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email