Labé : Fodé Oussou Fofana se paie le gouverneur Madifing Diané

0
147

En séjour de travail depuis quelques jours au Foutah Djallon, Dr Fodé Oussou Foafana n’est pas passé par quatre chemins pour pointer un doigt accusateur sur le gouverneur de la région administrative de Labé qu’il qualifie de dictateur. Il l’accuse également d’être responsable de tous les cas de morts enregistrés le mois précédent en marge des violentes manifestations du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC). Pour le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Madifing Diané va répondre de ses actes.

Pour Dr Fodé Oussou Fofana Madifing Diané a une mission très spéciale à Labé : « Il a été accusé d’être un dictateur qui a été responsable de beaucoup de choses qui se sont passées au campa Boiro. Il est arrivé ici, nous avons pensé, moi j’ai de bonnes relations avec lui d’ailleurs, nous avons pensé que c’est un homme qui était là pour prôner la paix. Mais il a une mission, c’était de traumatiser. Il a militarisé le Foutah, il a militarisé Labé ; les gens ont été tués

 « Mais, puisque Dieu existe, lui-même il a reconnu devant un journaliste Français qu’ils ont tout fait pour les prendre ils n’ont pas pu ; c’est pour cela il les a tués. M. Madifing Diané répondra de ses crimes ici et à l’Au-delà. Je le dis clairement et je dis à Madifing Diané, il n’a aucun moyen d’intimider nos militants. Il ne peut pas intimider les citoyens de Labé. Il ne peut absolument rien. Je pense que les citoyens de Labé ont raison de demander son départ. Je pense que c’est d’actualité. Il faut que les dispositions soient prises pour que Madifing Diané quitte ici », insiste-t-il.

Et de poursuivre : « Alpha n’a qu’à l’envoyer ailleurs, il n’a plus sa place avec ces cas de mort, avec l’ambulancier qui a été tué. Même dans un pays en guerre, les journalistes, un ambulancier, on ne peut pas les tuer. »

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email