Labé : La DPS en alerte suite au dépistage de 12 cas de rougeole (officiel) !

0
67

Plusieurs cas de rougeole viennent d’être détectés dans la commune urbaine de Labé par les services sanitaires. Au moins 12 patients se sont avérés positifs dans un même groupe dont l’âge varie entre 5 mois à 15 ans, a appris la rédaction locale de votre quotidien électronique basé à Labé de source officielle.

Cette information a été confirmée par le Dr Mamadou Hady Diallo, le directeur préfectoral de la santé (DPS) Labé: « C’est grâce à nos services qui sont commis à la tâche, je veux parler des services de la surveillance épidémiologique, qu’on a effectivement notifié des cas de rougeole au niveau du centre épidémiologique de Labé.  Ces cas ont été prélevés, envoyés à Conakry et il s’est avéré que parmi les cas, 12 étaient positifs ».

Ces enfants sont tous soumis à un traitement d’urgence en vue de prévenir d’autres complications, soutient Dr Hady Diallo : « Quand on fait le dépistage, on les prend en charge au niveau de l’hôpital, puisque nous sommes maintenant dans une flambée pratiquement au niveau de la commune urbaine. Dans les conditions normales, on fait la riposte autour des cas. Ce qui a déjà été fait une première fois et c’était au mois de janvier, février 2019 je pense. On avait fait une première riposte au niveau de la commune urbaine ».

Heureusement à ce jour, aucune perte en vie humaine n’est à déplorer. «On n’a enregistré aucun décès malgré tout.  Ça veut dire que beaucoup d’enfants parmi eux sont vaccinés. Ce qui fait que l’ampleur de la maladie ne se manifeste pas comme ça se manifeste classiquement », a-t-il affirmé, avant de déplorer : « Paradoxalement jusqu’à présent on continue à notifier des cas. Ce qui veut dire que la couverture n’a pas été peut-être suffisante parce qu’on a rencontré de sérieuses difficultés pour la vaccination. On a vacciné à un point fixe dans les quartiers mais malheureusement les gens n’ont pas répondu. On se heurte à un refus catégorique de certains ménages.»

Après une première apparition en janvier 2019, la rougeole est à sa deuxième attaque dans la commune urbaine de Labé en moins de 6 mois d’intervalle.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email