Labé : Le FNDC dit ne plus reconnaitre le gouverneur et demande la population à l’ignorer

0
325

En marge de sa marche pacifique tenue ce jeudi 12 mars 2020 dans la commune urbaine de Labé, la coordination locale du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a d’abord fustigé le fait que le chef de l’État n’a pas voulu accéder à sa demande de faire partir le gouverneur de région comme ce fut le cas dans des préfectures comme N’Zérékoré. Ensuite elle a annoncé ne plus reconnaitre Madifing Diané comme gouverneur de région et appelle la population à l’ignorer.

Dans son discours de circonstance tenu devant des milliers de militants et sympathisants du FNDC venus des quatre coins de la commune urbaine, Al Habib Bah, le coordinateur du mouvement à Labé, a insisté, persisté et signé que Madifing Diané peut rester à Labé aussi longtemps qu’il le veut mais qu’il sache qu’il n’est plus reconnu comme gouverneur de la cité de Karamoko Alpha.

« Aujourd’hui moi je voudrais tout d’abord qu’on tourne la page de Madifing Diané. Nous accordons trop d’importance à ce tyran. Il faudrait qu’on se surpasse et qu’on accepte de ne plus parler de lui. A partir d’aujourd’hui, citoyens de Labé, militants du FNDC, considérons le gouverneur de Labé Madifing Diané comme ex gouverneur de Labé. A partir d’aujourd’hui il n’est plus gouverneur de Labé. Il peut rester à Labé tant qu’il veut, il peut séjourner éternellement à Labé mais nous citoyens nous disons qu’il n’est plus gouverneur de Labé. Donc tournons définitivement sa page et arrêtons de lui donner de l’importance », a-t-il déclaré sous les applaudissements de la foule.

Il faut rappeler que la mutation du préfet de N’Zérékoré par le chef de l’État suite au soulèvement populaire a fait grand bruit dans le pays parce que beaucoup d’administrateurs sont à ce jour décriés par les habitants de leurs villes respectives.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email