Labé : Le maire dénonce un enrôlement incomplet et réclame réparation pour sa commune

0
169

Le mardi 17 décembre 2019, en marge du lancement de la Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix (SENACIP), le maire de Labé, Mamadou Laly Diallo, a dénoncé la façon dont l’enrôlement a été organisé dans sa commune, a constaté sur place la rédaction locale du courrierdeconakry.com.

A en croire le maire de Labé, une grande majorité des citoyens de sa commune ne se sont pas fait recenser : « Etant le porte-parole des citoyens de Labé, étant l’élu de Labé, j’ose dire que le processus ne s’est pas déroulé comme nous l’avons souhaité. Il y a eu assez de manquements, il y a eu beaucoup de citoyens qui se sont plaints. Monsieur le gouverneur, monsieur le préfet, il faut que je vous le dise, c’est les citoyens qui me mandatent de vous le dire. Il y a beaucoup de citoyens qui ne se sont pas encore fait recenser.»

Le préfet et le gouverneur ont vite voulu rappeler le maire à l’ordre. Qu’à cela ne tienne, Mamadou Aliou Laly Diallo a campé sur sa position : « Ils sont allés ce matin m’interpeller. Il y a beaucoup de citoyens qui ne se sont pas fait enrôler. Donc, c’est un droit en même temps un devoir. Donc, j’ai senti que monsieur le gouverneur et monsieur le préfet attirent mon attention que ça ne fait pas partie du thème et pourtant le droit de vote, on ne peut voter que si on est sur une liste électorale. Et ça c’est évident. Et quand des citoyens ne sont pas recensés, ils interpellent le maire pour lui dire qu’ils ne se sont pas fait recenser. Il est de mon devoir d’attirer l’attention de l’autorité. Ces cris de cœur, c’est à l’endroit de l’autorité que je le dis ».

Une sortie médiatique vivement saluée par les citoyens et observateurs qui trouvent que le maire a bien fait d’aborder le sujet à cette occasion.

Bah Djeinabou, Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email