Labé : Les douaniers accusés de raquette!

0
374

Des commerçants importateurs de produits alimentaires disent être victimes d’arnaque de la part de certains douaniers. Cet arnaque est beaucoup plus pratiqué au niveau du poste-frontalier de Koundara mais aussi aux portes de la région administrative de Labé. Mais cette accusation est rejetée et recadrée par la direction régionale de la douane de Labé.

Mobilisés en structure, les commerçants en question ont préféré garder l’anonymat pour expliquer ce qu’il appel tracasserie douanière. «La plus grosse difficulté qu’on rencontre c’est lorsqu’on arrive à Koundara et qu’on prenne l’initiative de décharger un camion rempli de marchandises pour dispatcher les produits dans un ou deux autres véhicules afin d’éviter des accidents. Parce que la route est impraticable entre Thiaguel Bori et Komba surtout au niveau de Sita car l’accès est très difficile à ce niveau pour un camion de 60 tonnes. Si ce genre de camion se renverse là-bas c’est une grosse perte pour nous commerçants et propriétaires de véhicules » soutient le porte parole des commerçants.

Et de poursuivre : « ainsi, nous commerçants sont venus négocier avec le directeur de la douane de Labé pour solliciter un accompagnement pour qu’une quittance sert à deux véhicules. Mais notre demande a été rejetée. C’est ça le problème, donc on paye doublement la quittance. Ainsi on se demande comment survivre à cela » ajoute-t-il.

Pour sa part,  le directeur régional de la douane de Labé Mamady Keita, a dit que la loi est claire et précise:  » « il faut qu’une quittance individuelle soit pour chaque véhicule en direction de son territoire d’intervention » soutient-il.

Les commerçants doivent donc se soumettre à cette exigence douanière, a t il tranché.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

 

Print Friendly, PDF & Email