Labé : Les violences se poursuivent ce mardi dans la commune

0
22

La tension est restée électrique dans l’après-midi de ce mardi 24 mars 2020 dans la commune urbaine de Labé entre jeunes protestataires et forces de l’ordre qui s’affrontent toujours sans réserve. C’est le quatrième jour de violences depuis la veille du double scrutin législatif et référendaire tenu de force dimanche dernier.

En ce jour, les affrontements ont éclaté au quartier Mosquée, précisément aux alentours du domicile de Thierno Aliou Mosquée Diallo, le candidat du RPG Arc-en-ciel à l’uninominal. Un domicile qui a été incendié hier lundi par des jeunes surexcités. Ainsi, depuis cet acte de vandalisme qui a complètement ruiné la concession en question, des agents de sécurité ont été postés dans les parages pour y monter la garde.

Malheureusement, des agents auraient quitté leur poste pour aller semer la terreur dans les alentours en pillant des boutiques, violant des domiciles privés, selon des victimes qui affirment n’avoir pas fermé l’œil la nuit dernière. Restés là toute la matinée de ce mardi 24 mars 2020, les agents ont été contraints de quitter les lieux par des jeunes en colère. Et depuis, les affrontements ont repris de la plus belle manière.

Il faut signaler que le jeune qui a reçu deux balles hier lundi est toujours en soins intensifs au niveau de l’hôpital régional de Labé.

Nous y reviendrons !

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email