Labé : Une semaine après le lancement officiel, le reboisement peine à être effectif sur le terrain

0
100

La campagne de reboisement a été lancée à Labé il y a une semaine. Mais depuis, rien est fait sur le terrain. C’est ce constat qui a été effectué dans la préfecture de Labé par la rédaction locale de votre quotidien électronique lecourrierdeconakry.com.

Selon des informations concordantes, le retard des mesures d’accompagnement serait à la base du blocage de l’exécution de cette initiative présidentielle alors que la période réservée au reboisement est bien précise.

Interrogé, Diao Diallo, le chef de la section préfectorale des Eaux et Forêt de Labé explique : «Le président de la République avait effectué le déplacement sur Dubreka avec des membres de son gouvernement pour le lancement officiel de la campagne de reboisement sur toute l’étendue du territoire national. Les autres membres du gouvernement se sont transportés dans les autres préfectures. Par exemple chez nous à Labé ici au compte de la région administrative c’est le ministre Oyé Guilavogui et le ministre Mouctar Diallo qui sont venus procéder au lancement. Mais, actuellement on attend parce que comme vous le savez la campagne nécessite un financement. Donc on attend tous les jours les mesures d’accompagnement au compte de la campagne de reboisement ».

Par contre, il précise que la loi guinéenne est claire par rapport au reboisement : « La loi dit que le reboisement doit se faire en un mois. Comme vous le savez, les produits pharmaceutiques ont une date d’expiration bien précise. Si tu prends un produit dont la date a expiré, il y aura des réactions. Ainsi, nous c’est entre le 15 juillet et le 15 août qu’on prévoit pour le reboisement.»

Ainsi, tous les regards restent braqués sur Conakry alors qu’on est à moins de 20 jours de la fin de la campagne de reboisement.

Bah Djenabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email