Le CES ouvre sa première session ordinaire de l’année 2019

0
155

Le Conseil Economique et Social (CES), a ouvert ce mardi 26 mars 2019  sa session ordinaire au compte de l’année 2019 en présence de 33 conseillers. Elle s’étendra pour 60 jours.

Selon la Présidente du CES, Hadja Rabiatou Serah Diallo pendant cette période les conseillers se pencheront sur  quatre thèmes d’auto-saisine qui sont entre autres : « la promotion des actions de développement économique en Guinée avec une dynamique de préservation des réserves forestières nationales, communautaires et privées, dans une logique de développement durable et d’adaptation au changement climatique en Basse Guinée ; La place et le rôle des médias publics et privés dans le processus de la décentralisation et du développement local en Guinée ; La problématique des crises syndicales en Guinée : comment en sortir ? Et enfin, Etude de l’impact des troubles sociaux sur l’économie guinéenne et des mesures de prévention ».

Pour réussir cette session ordinaire, un programme de travaux est élaboré : « Les quatre commissions de travail, ont choisi ces différents thèmes en tenant compte de leur pertinence et du contexte socio-économique de notre pays. Le Conseil Économique et Social va donner le meilleur de lui-même, au cours des travaux de cette session, sur des sujets d’intérêts évidents, dont les études donneront lieu à la formulation d’avis et de recommandations pertinentes à l’attention des pouvoirs exécutif et législatif », a-t-elle rassurée.

C’est le Ministre conseiller du Président de la République, auprès des institutions républicaines, Mohamed Lamine Fofana qui a présidé l’ouverture de cette session. Comme à son accoutumé, il a félicité les conseillers du Conseil Economique et Social pour le choix des thèmes d’actualités du pays durant leur première session. La mission du Conseil Economique et Social étant de formuler des avis et recommandations au Président de la République et à l’Assemblée nationale, sur la conduite de la politique économique, sociale, culturelle, scientifique et environnementale du pays, Mohamed Lamine Fofana a saisi l’occasion pour solliciter auprès de ces conseillers, des recommandations devant aboutir à des résultats positifs pour la bonne marche de la nation guinéenne.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

 

 

Print Friendly, PDF & Email