Le grand Abidjan reste isolé : discours du Président Ouattara

0
138

Le grand Abidjan reste isolé du reste du pays. Le Président Alassane Ouattara l’a annoncé  lors de son deuxième message  à la nation ivoirienne ce 7 mai dans le cadre de la pandémie du coronavirus.

« L’isolement du Grand Abidjan est maintenu et sera renforcé avec des contrôles de sécurité et des contrôles sanitaires systématiques afin de veiller au respect du transport des marchandises et des déplacements des personnes autorisées ». A déclaré le Président Alassane Ouattara. Ce qui veut dire que l’on ne pourra rentrer ni sortir de cette zone. Ou plutôt sans autorisation comme cela se fait depuis plus d’un mois.

 Le Président Alassane Ouattara  a justifié cette décision par le fait que : « Le maintien de l’isolement du Grand Abidjan étant un facteur déterminant de réduction de la propagation de la pandémie ». Il a ajouté que  « les contrôles aux points d’entrée et de sortie seront accentués. De même, la délivrance des autorisations de sortie sera plus restrictive. »

Le grand Abidjan sous couvre-feu jusqu’au 15 mai

A cette mesure d’isolement du grand Abidjan qui reste maintenu, plusieurs autres restent statiques. Il s’agit la fermeture des restaurants, maquis, bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacle.

Concernant les rassemblements de populations de plus de 50 personnes, le chef de l’Etat a affirmé que ces restrictions « restent en vigueur. »  Et d’ajouter que «  Celles-ci seront levées le vendredi 15 mai 2020, si les indicateurs d’évolution de la pandémie continuent de s’améliorer ».

Il y a également un changement dans le grand Abidjan au niveau du couvre-feu. Quoi qu’il soit maintenu jusqu’au 15 contrairement à l’intérieur du pays où il est levé, les horaires du couvre-feu sont réaménagés. Il Passe de 23 heures à 4 heures du matin à compter du vendredi 8 mai 2020.

Au niveau de la réouverture prochaine des établissements scolaires et universitaires, Alassane Ouattara déclare que « des réflexions sont en cours pour examiner les conditions » dans lesquels cela se fera. Le grand Abidjan renferment  les villes de Bonoua  Dabou, Assinie, Jacqueville, Songon, Azaguié, Alépé, Oghwlapo, Brofodoumé, Ayama ,  Bassam.

Pour les autres régions du pays, la vie peut recommencer. Le couvre -feu  et les mesures de restriction concernant les, la fermeture des restaurants, maquis, bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacle sont levées à partir du 8 mai. L’école peut également reprendre dans ces localités.

Raissa Yao

Source: tcheladay.info

Print Friendly, PDF & Email