C’est par ces mots que le président de la Transition Colonel Mamadi Doumbouya a clôturé l’assemblée extraordinaire de l’Association Nationale des Communes de Guinée, qui s’est tenue à Conakry les 29 et 30 septembre 2022. Accompagnée de ces ministres de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, de l’Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, de l’Environnement et de la pêche, le colonel Mamadi Doumoubouya

Le président de la transition a mis la clôture des travaux de l’Assemblée Générale extraordinaire de l’Association Nationale des Communes de Guinée à profit pour inviter les élus à une gestion plus vertueuse. « Tout ce qu’on fait pour soi se dira avec le temps. Mais vous, vous êtes là pour servir la Guinée et non les intérêts individuels et non les communautés, ni la région. Je suis intimement convaincu que servir est l’un des plus beaux mots dans le dictionnaire. Quand vous portez ce drapeau, le rouge jaune et le vert, c’est pour servir la République. Parce qu’avec le temps nous allons tous disparaître et seul la République de Guinée restera. Vous êtes là pour servir les intérêts collectifs de la Guinée et non personnel », a-t-il lancé aux 362 maires des communes urbaines et rurales de Guinée.

Plus loin il dira que l’appartenance à une confession religieuse ou à un parti politique est normal parce qu’il faut la contradiction pour évoluer mais, précise-t-il : « Pour moi, le plus important est de servir la Guinée. C’est pourquoi je vous dis bon courage, parce que ce n’est pas facile. Mais il faut tenir, et bien sûre avoir une certaine conviction. Et la conviction est plus importante parce que vous savez on est riche en parlant du contenu local, et le contenu local pour moi en français simple c’est travailler pour les Guinéens. Mais quand on n’a pas de vision avec toutes les richesses qu’on a ce n’est pas quelque chose de positif. On peut être riche, mais sans vision on n’avance pas. Je pense qu’il faut avoir de la vision dans les collectivités, et soyez les premiers pourvoyeurs et solution aux problèmes ».

Étant des représentants des communautés à la base, le président a invité chaque à apporter des solutions à ses communautés, sinon, dit-il, « Ça ne sert à rien. Donc servez les communautés servez la République. Je pense que c’est la plus belle chose qui puisse arriver à un homme. Servir son pays sans pour autant compter et sachez bien sûre qu’on vous demandera chaque fois des comptes. Et je pense qu’il faut intégrer tout ce qu’on fait dans la vie laisse des traces. Donc tout ce que vous laissez on verra derrière vous, on vérifiera. Et tout ce qui sont coupable ou présumés s’expliqueront devant le peuple de Guinée ».

Nantènin Traoré