LE SYSTÈME C’EST QUELQU’UN QUI LE CONDUIT ET NON TOUT LE MONDE !

0
124
C’est ahurissant de faire croire à une opinion plus ou moins informée que le problème de notre système éducatif réside en chacun de nous. Car, serions-nous des fruits de ce système !S’il est vrai que le système c’est nous tous mais, il est de préciser que nous ne sommes pas tous à le conduire, à le piloter. Pourquoi a-t-on créé l’Etat, pensé à mettre en place un gouvernement accepté ou non si tout le monde doit réfléchir, trouver solution et être responsable des ratés de la conduite de la chose publique ?

Doit-on en vouloir à ceux qui révèlent au grand public ce qui se passe dans les salles d’examen ? Se taire sur ces faits, n’est-ce pas là même une volonté d’encourager la tricherie et contribuer à la réussite non méritée de certains candidats ? Est-ce parce qu’on a triché en son temps que cela devrait devenir la norme d’organisation des examens en Guinée comme c’est le cas aujourd’hui pour le mensonge devenu une norme de gouvernance ?

C’est aussi vrai qu’on ne devrait pas personnalisé la question de l’éducation ou encore / et de l’instruction car elle est trop sérieuse pour être confiée à un individu. Mais c’est toujours un régime qui développe sa politique de l’éducation nationale et qui la fait piloter par un Ministère dont les actions sont coordonnées par un Ministre (un individu). À ce stade, il n’est pas étonnant qu’après avoir dénoncé la politique de l’éducation dont l’actuel Ministre Bano serait un des conseillers et non des moindres, qu’il soit vu comme le symbole de ce que vit aujourd’hui notre éducation de façon générale.

Le système éducatif, encore une fois, est un ensemble mais cela ne veut pas dire que c’est tout le monde qui élabore la politique de l’éducation et qui la pilote. Accepter d’être Ministre dans le contexte actuel guinéen c’est aussi avoir les couilles d’assumer toute conséquence.

Doit-on en vouloir à des parents qui achètent des Smart phones pour leurs enfants ? Ne sait-on pas que des recherches sont possibles avec ? Certains même l’utilisent pour consulter des bibliothèques en ligne. Au XXIème siècle, avoir un smart phone qui te donne accès à des bibliothèques en ligne, partout et tout moment et avoir une bibliothèque de livres à la maison : qu’est-ce qui répond au mieux au besoin du moment ?

Si on parachutait le système de David Easton dans le seul secteur de l’éducation, on comprendrait aisément que chaque acteur a un rôle à jouer. Et que dans le cas de la Guinée, c’est l’Etat qui ne joue pas son rôle. Ayons le courage de situer les responsabilités sinon on ne s’en sortira jamais dans un contexte où tout le monde est coupable alors que certains sont investis de cette mission et sont payés par le contribuable guinéen pour ça ! Vouloir occulter la responsabilité du Ministre dans ce que vit l’éducation aujourd’hui c’est jeter les jalons de ce qu’Alpha CONDE ne serait pas responsable de la situation dramatique actuelle de notre pays.

Non et non, il y a un Responsable à toute chose, cherchons à situer les responsabilités. Et c’est tout !

Fodé BALDÉ

Print Friendly, PDF & Email