« Les meilleures transitions, c’est les transitions les plus courtes possibles » déclare un haut responsable de la CEDEAO

0
62

A l’instar d’une frange importante des forces vives de la nation, la communauté Économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDAEO) par la voie du président de la commission de ladite institution, Jean-Claude Kassi Brou, ne soutient pas la durée de la transition à l’allure d’un mandat.

Pour rappeler, après la proposition de 39 mois de la transition par le chef de la junte militaire guinéenne, Mamadi Doumbouya, le Conseil National de la Transition qui fait office de parlement a adopté une durée de 36 mois.

Dans une sortie médiatique, ce haut responsable de la CEDEAO, a indiqué qu’une longue transition risque de créer de problèmes.

 « Les meilleures transitions, c’est les transitions les plus courtes possibles. Une transition qui est issue d’un coup d’Etat militaire, ce n’est pas un mandat électif. Dans notre région vous avez des chefs d’Etats qui sont élus pour cinq ans. Un coup d’Etat militaire qui s’apparente à un mandat électif, ça pose un problème », a déclaré Jean-Claude Kassi Brou.

Certes cette sortie du président de la commission CEDEAO, donne une idée à l’opinion. Néanmoins, il va falloir attendre la tenue du prochain sommet de l’instance sous régional pour savoir quelles sont les décisions prises à l’encontre de la Guinée.

Ibrahima Bah

Print Friendly, PDF & Email