Les questions de Santé en débat à Conakry

0
397

Le Forum National sur la Décentralisation du secteur de la Santé a ouvert ses portes ce lundi 25 mars 2019 à Conakry dans un espace hôtelier de la place. Ce forum regroupe une centaine de participants venus des communes de convergences, des Gouverneurs de Régions, des Préfets et des Députés et acteurs de la Société Civile. Il a été coprésidé par les Ministres de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et de la Santé. Ce forum de deux jours permettra aux participants de maitriser les rôles et les responsabilités de chaque partie prenantes pour la prestation des services sanitaires. C’est une initiative de l’ONG Alliance pour la Promotion de la Gouvernance et des Initiatives Locales (AGIL) en collaboration avec FHI360 et Search Common Ground sous le financement de l’USAID.

Il est a rappelé que le gouvernement guinéen a adopté un plan national de développement économique et social dans lequel est inscrit comme priorité, l’amélioration de la participation des citoyens à la gouvernance à tous les niveaux, notamment dans le secteur de la santé. C’est pourquoi, dans son discours d’ouverture, le Ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, le Général Boureima Condé a orienté les participants sur les grandes lignes : « Ces deux journées d’intenses travaux doivent être l’occasion de lever les équivoques et de faciliter une bonne compréhension sur la problématique de la santé communautaire afin que tous les Guinéens puissent accéder facilement aux soins de santé dans les structures sanitaires performantes et bien équipées et dotées du personnel de santé de qualité ».

Pour atteindre ces objectifs, le Ministre de la Santé, Dr Edouard Niankoye Lamah a souhaité une collaboration franche entre les élus locaux et le personnel de la santé : « Il faudrait qu’ensemble qu’on travaille ; donc, une bonne collaboration doit s’installer entre les communautés et le département de la santé. Le Ministère de la santé reste un technicien pour orienter les communautés qui à leur tour doivent remonter les informations liées aux problèmes de santé qui ensemble nous trouverons des solutions ».

De son côté, le président de la commission santé de l’Assemblée nationale, Honorable Dr Ben Youssouf Keita s’est réjoui de l’organisation d’un tel forum au moment où l’institution législative déploie d’intenses efforts dans le cadre l’amélioration de la santé publique : « Ce forum national sur la décentralisation du secteur de la santé vient à point nommé dans la mesure où plusieurs documents importants favorables au développement de notre pays ont été adoptés par l’assemblée nationale. Il s’agit notamment du plan national du développement économique et social, le nouveau code des collectivités locales… ».

C’est l’ONG Alliance pour la Promotion de la Gouvernance et des Initiatives Locales (AGIL) qui pilote le projet en collaboration avec FHI360 et Search Common Ground, son Directeur exécutif, Mory Condé a énuméré les résultats attendus au sortir de ce forum : « Les participants maitriseront mieux le processus de financement désormais de la santé au niveau de la base. Nous allons également accompagner les participants à pouvoir identifier une liste d’actions afin d’avancer sur une décentralisation efficace en matière de santé », a-t-il indiqué.

L’Ambassadeur des Etats Unis et le Représentant de l’Unicef en Guinée présents à ce forum ont réitéré leur engagement à accompagner le gouvernement guinéen pour l’amélioration de la santé de la population.

Oumar M’Böh pour lecourrierdeconakry.com

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email