Les révélations de Mandian Sidibé sur l’OGP : « nous nous retrouvons actuellement endettés à hauteur de 91.000 dollars vis-à-vis du patrimoine »

0
30

Dans une sortie médiatique, relayée dans les colonnes d’Africa Guinée, le nouveau directeur général de l’Office Guinéenne de Publicité (OGP), Mandian Sidibé a fait l’état de lieu de ladite institution. Mais le moins qu’on dire, le journaliste de profession, hérite d’une direction ayant des soucis financiers qui sont liés à des endettements de l’OGP au près du patrimoine bâti public.

Le Courrier de Conakry vous propose ci-dessous l’in extenso des révélations de Mandian Sidibé :

« J’ai hérité d’un lourd tribut de crédits. Aux impôts par exemple, je suis assujetti à un redressement fiscal d’environ 3 milliards GNF et je suis sommé par la direction générale des impôts de payer ce montant sans délai.

Ce qui peut être préjudiciable pour le fonctionnement de l’OGP d’autant plus que cela n’était pas prévu dans le budget exercice 2022. Je suis actuellement confronté à cette épineuse difficulté. L’autre difficulté, c’est bien sûr le loyer.

Vous conviendrez avec moi, je parle sous le contrôle des anciens administrateurs, que dans les archives de l’OGP, il est clairement mentionné avec reçus à l’appui que l’OGP s’est acquitté du loyer qui est de 8000 dollars par mois au patrimoine bâti public.

Mais les reçus là confrontés à ceux existant au patrimoine bâti public, révèlent qu’aucun paiement n’a été fait. Et, nous nous retrouvons actuellement endettés à hauteur de 91.000 dollars vis-à-vis du patrimoine. Donc, je suis confronté à toutes ces difficultés ».

Le Courrier de Conakry

Print Friendly, PDF & Email