Loyer cher en Guinée : Des acteurs de la société civile manifestent devant l’hémicycle

0
985

A l’occasion de l’ouverture ce jeudi 5 avril 2018 de la session ordinaire dite « session des lois », des  acteurs de la société civile guinéenne ont fait  un sit-in devant l’entrée de l’hémicycle pour demander aux députés de voter une loi pour réglementer le loyer en Guinée.

Ces jeunes des scandaient des slogans. « Tous contre le loyer cher, honorables députés, le peuple souffre le loyer est cher, nous vous demandons de réglementer ce secteur pour le bonheur des citoyens. Un toit c’est un droit ; démarcheurs escrocs ».

En plus de ces slogans, ils étaient munis  d’une banderole sur laquelle on pouvait lire « Loyer Cher en Guinée, élus du peuple, comprenez la souffrance des citoyens et soutenez la proposition de loi pour réglementer ce secteur. Un toi est un droit ».

Leur porte-parole, Ibrahima Diallo a expliqué les raisons de cette démarche.

« Nous sommes à l’Assemblée nationale aujourd’hui (jeudi 5 avril 2018 ndlr) à l’occasion de l’ouverture de la session des Lois pour porter à la connaissance de nos honorables députés la souffrance des citoyens guinéens. Nous avons l’impression que nos députés passent beaucoup de leur temps à dormir ou à parler de la politique que de s’intéresser aux préoccupations majeures des citoyens qui sont leurs mandants. Aujourd’hui, la cherté du loyer affecte sérieusement les conditions de vie des citoyens à tous les niveaux ; donc, nous estimons qu’à l’absence d’une loi qui réglemente le secteur, les propriétaires de maisons font ce que bon leur semble », a-t-il justifié.

Ces jeunes dont la position permettait aux députés de lire leur slogan ont eu le soutien de certains élus du peuple, c’est le cas notamment des présidents des groupes parlementaires les libéraux démocrates et celui de la majorité présidentielle (rpg arc en ciel). Ils ont tous promis d’œuvrer afin qu’une loi soit votée dans ce sens. Selon l’honorable Dr Fodé Oussou Fofana .

 « Il est inadmissible et inconcevable que dans un pays qui est géré, que les individus prennent la décision de se comporter comme ils le veulent. Aujourd’hui, quand vous demandez à avoir une chambre-salon, on ne vous donne même pas le prix en francs guinéens ; mais, ils donnent le prix en devise. Je prends l’engagement solennel ici,  que notre groupe parlementaire se battra par tous les moyens pour vous appuyer. Pendant cette session, nous allons nous battre par tous les moyens pour que cette question-là nous l’examinions et que chacun se conforme et qu’on cesse de faire payer aux guinéens les loyers dans les monnaies étrangères », a-t-il promis.

Pour sa part, l’honorable Amadou Damaro Camara du groupe parlementaire, Rpg arc en ciel, un projet de loi est déjà arrivé sur la table de l’assemblée.  

« On vous soutient dans votre combat; il y’a même un projet de loi déposer par le Ministère de l’Urbanisme, nous allons l’examiner pour le bien de tous les guinéens qui sont nos mandants ».

Oumar M’Böh pour le courrierdeconakry.com  

 

 

Print Friendly, PDF & Email