Manif contre le projet de nouvelle Constitution: Le FNDC invite les banques, les compagnies minières à fermer

0
135

Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) entre dans sa seconde phase de la lutte contre le projet de nouvelle Constitution. Après les marches pacifiques, c’est désormais à la résistance qu’appelle la structure dirigée par Abdourahmane Sano. A partir du 13 janvier, le FNDC appelle les citoyens à la mobilisation et invite même les compagnies minières, banques et assurances, à fermer tout. Voici l’intégralité du ce communiqué.

COMMUNIQUE N°044

Le 19 décembre 2019, M. Alpha CONDE a publiquement exprimé son intention de perpétrer un Coup d’Etat constitutionnel en s’engageant dans un processus illégal de changement de la Constitution en vigueur dans notre pays.

Cette décision prise par le Chef de l’Etat, en dépit de la désapprobation de l’écrasante majorité du Peuple de Guinée, présente des risques certains pour la paix et la stabilité de notre pays et de la Sous-Région ouest-africaine dans son ensemble.

Le FNDC rappelle que d’autres faits antérieurs à cette annonce ont démontré la ferme détermination de M. Alpha Condé à bruler la Guinée et à massacrer toute personne qui s’opposera à sa volonté de s’octroyer un mandat à vie.

On garde encore en mémoire l’appel qu’il a lancé à ses partisans en leur demandant de se préparer à l’affrontement pour défendre son projet funeste de troisième mandat.

Il a également soutenu que partout où les Constitutions ont été changées, il y a eu plusieurs morts mais le projet a fini par passer au grand dam des victimes.

Toutes ces affirmations dangereuses du Chef de l’Etat montrent à suffisance son état d’esprit et explique la répression sauvage sur les paisibles citoyens qui se sont opposés à son projet anticonstitutionnel.

Face à l’obstination de M. Alpha Condé et de son clan à vouloir coûte que coûte confisquer le pouvoir au mépris de nos lois et de la volonté populaire, le FNDC appelle les guinéens à la résistance à travers des manifestations ininterrompues à partir du lundi 13 Janvier 2020.

Pour ce faire, le FNDC invite :
– le Peuple de Guinée à se mobiliser massivement pour manifester son opposition au troisième mandat dans les quartiers, les districts et les villes du pays mais également au niveau des représentations diplomatiques de notre pays ;
– les ouvriers et tous les autres corps de métiers à cesser le travail pour répondre à l’appel du FNDC ;
– les opérateurs économiques et les sociétés établies en Guinée, en particulier les compagnies minières, les banques, les usines, les stations-services, à suspendre toute activité durant les manifestations pour se prémunir des dommages qui pourraient en résulter ;
– les usagers de la route à limiter leurs déplacements au moment des manifestations, sauf en cas de force majeure ;

Pour assurer le succès total à ces manifestations, le FNDC appelle à l’implication effective de toutes ses entités membres, notamment les organisations de la société civile, les syndicats, les partis politiques, les mouvements de femmes et de jeunes, les organisations socioprofessionnelles, les associations d’artistes, les élèves et étudiants, les groupes de citoyens engagés, …

En fonction de l’évolution de la situation, des consignes précises seront données en vue d’une meilleure coordination de nos actions en Guinée et à l’étranger.

Le FNDC félicite toutes ses antennes de l’intérieur et de l’extérieur du Pays pour le travail déjà accompli pour la sauvegarde de nos acquis démocratiques. Il les invite à resserrer les rangs autour de notre idéal de démocratie pour encore plus de mobilisation et de détermination, jusqu’à la victoire finale.
Le FNDC saisit l’occasion pour remercier toutes les personnes physiques et morales qui ont mis en garde M. Alpha CONDE contre les risques qui fait courir à notre pays et à la sous-région ouest-africaine.

Pas de Référendum ! Pas de 3ème Mandat ! Pas de Coup d’Etat Constitutionnel !

Vive l’alternance démocratique dans un climat apaisé !

Ensemble unis et solidaires, Nous vaincrons.
Conakry, le 09 janvier 2020

Print Friendly, PDF & Email