La Guinée a concédé une défaite 1-0 à Oran face à l’Algérie ce vendredi 23 septembre 2022. Ce match de préparation a permis au sélectionneur guinéen de poursuivre la reconstruction de son équipe. Kaba Diawara a livré son analyse de la rencontre à la fin de la rencontre.

Sur la défaite

On ne peut pas parler de défaite qui encourage mais c’est le cas parce qu’on a pu mettre en place des choses. On a pu les contrarier mais on a pêché encore une fois dans notre péché mignon c’est-à-dire la finition et ça devient inquiétant parce qu’on aurait pu je pense ouvrir le score par deux ou trois fois en première mi-temps et ça aurait été un match différent. Maintenant, il ne faut pas accabler les garçons. Nous travaillons pour ça et je sais que l’efficacité viendra.

Sur le niveau de difficulté recherché en affrontant l’Algérie

Je voulais que les garçons se frottent un petit peu à des ambiances qu’on risque de retrouver ne serait-ce que pour la fin des qualifications. Donc voilà c’est là, on va prendre en expérience, en vécu. On se rend compte que l’équipe qui a joué au mois de mars contre l’Afrique du Sud n’est plus la même, on accepte de souffrir, on accepte de faire les efforts ensemble et ça, c’est de bonne guère. Donc comme je le dis, on a appris et on va apprendre encore mais là on est vraiment sur la bonne voie.

Sélectionné pour vous :  La CAN 2025 en Guinée : une opportunité de développement à saisir !

Sur le manque de réalisme

On va remédier à cela. On va travailler davantage les passes pour qu’on puisse mettre les joueurs offensifs dans les meilleures conditions pour qu’ils se lâchent, pour qu’ils soient en confiance et que quand ils tirent, ils marquent. Si on arrive à faire ça, là on aura progressé encore et on pourra inquiéter n’importe qui en Afrique.

Sur l’aspect positif

Au niveau du pressing et de la récupération du ballon, on a bien fait. De placer le bloc dans un système qu’on a choisi, ça aussi ça été bien fait et après la projection vers l’avant aussi parce qu’on a vu des phases de jeu intéressantes mais comme je le dis, voilà il nous a manqué de la justesse dans la finition donc c’est là le travail qui nous reste à faire.

Sur le remplacement d’Amadou Diawara

On sait que là, il a eu un gros début de saison, il n’a pas fait de préparation parce qu’il a eu un transfert tard donc on le gère en rapport avec son club pour qu’il ne retombe pas dans des blessures. Donc, il a joué une heure, ça s’est bien passé et voilà. On verra si mardi il peut jouer ou si on le laisse encore souffler.

Sur les réglages avant la Côte d’Ivoire

On va essayer déjà de se laver la tête rapidement parce que c’est dans trois jours donc on va bien récupérer et puis après, on va voir ce qu’on peut changer pour améliorer les choses et vraiment essayer de faire un bon match face à la Côte D’ivoire.

Sélectionné pour vous :  N'Zérékoré : le gouverneur empêche les journalistes à couvrir la réunion préparatoire de la campagne de récupération des domaines de l’Etat

Sur un éventuel turnover face à la Côte d’Ivoire

On va voir déjà les états de forme mais on a 23 joueurs. On va essayer de donner du temps de jeu à certains jeunes qui en ont besoin pour prendre un peu d’expérience aussi.

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook