Médias : Fana Soumah « la RTG doit reprendre sa place de média leader dans la sous-région »

0
52

Le Directeur Général de la RTG, Fana Soumah, a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions ce vendredi  12 novembre en présence de la ministre de l’Information et de la Communication, Rose Pola Pricemou, des cadres du département et les collaborateurs.

Aussitôt installé, le nouvel homme fort de la maison mère ambitionne de faire de la RTG un média de référence qui sera au service du peuple, mais pour cela il sollicite l’appui du président de la Transition et l’implication effective des travailleurs de ce média.

« Aujourd’hui la concurrence est rude et la technologie avance à une vitesse exponentielle. L’aventure s’annonce donc difficile. C’est pour cela nous sollicitons de l’appui du Président de la République, le Colonel Mamadi Doumbouya et de son Gouvernement afin de nous doter de moyens conséquents pour que la RTG reprenne sa place de média leader dans la sous région. Oui, c’est possible avec le concours de tout un chacun. Car, seuls les plus intelligents, passionnés et courageux feront cette aventure, parce que nous sommes tenus par ce qu’on appelle obligation de résultats ».

Poursuivant son discours de circonstance, M. Soumah insiste sur l’unité de tous les travailleurs de la RTG afin de relever ensemble les défis de cette maison mère.

« A vous chers collaborateurs, je vous tends la perche. Nous ferons chemin ensemble dans la discipline avec pour seul et unique mission : servir la Nation. Nous devons rompre avec les vieilles pratiques. La RTG doit redevenir cette famille que nous avions connue. La RTG doit pouvoir tout simplement rester proche des auditeurs et téléspectateurs. L’homme de média que nous sommes doit toujours être au service du public. Refusons d’être des journalistes et techniciens instrumentalisés. Parce que nous devons apprendre à nous faire respecter, pour sauver tout simplement notre crédibilité. Chaque guinéen, où qu’il soit, doit être fier de sa radio et de sa télévision. Je vous prie de ne pas dissocier la RTG1 et la RTG2. C’est la même maison. C’est unis que nous serons forts. Avec l’aide des autorités et partenaires, nous allons mettre un point d’honneur sur la formation de nos techniciens et journalistes. La maison en a grand besoin ».

Malgré l’absence remarquée de son prédécesseur  Sékouba Savané, le nouveau DG a tenu à lui rendre hommage et sollicité ses conseils pour aider la RTG dans sa marche vers le rassemblement.

Ibrahima Bah

Print Friendly, PDF & Email