Meurtre de Mamoudou Barry : le père du suspect conteste le caractère raciste

0
387

Le père de l’auteur présumé du meurtre de Mamoudou Barry survenu vendredi soir près de Rouen (nord ouest) conteste le mobile raciste du crime et adresse ses condoléances à la famille de la victime dans une déclaration.
« Nous exprimons nos condoléances à la famille de la victime et nous nous rendons disponibles pour les rencontrer », a expliqué le père du jeune homme d’origine turque, interpellé lundi matin. Il rappelle que « son fils bénéficie de la présomption d’innocence » et qu’il n’a « pas d’informations précises sur les éventuelles charges » qui pèsent sur le suspect. S’agissant des accusations de racisme qui agitent la toile et les médias français depuis le soir du drame, le père de famille est formel, son « fils n’est pas raciste » et il « n’imagine pas une seconde qu’il ait été à l’origine d’un crime raciste ou xénophobe », rappelant qu’il a « de nombreux amis de toute origine ». Enfin, il appelle « chacun à la mesure et au discernement » et espère que « la justice donnera les résultats des investigations dans les meilleurs délais ».
Pour rappel, vendredi soir, peu avant le match qui opposait l’Algérie au Sénégal en finale de la coupe d’Afrique des nations, un jeune homme de nationalité turque et connu pour des antécédents psychiatriques, a mortellement agressé Mamoudou Barry, un jeune chercheur guinéen.
Le suspect de 29 ans a été interpellé lundi matin et très rapidement hospitalisé en raison de ses troubles psychiatriques.
Le parquet a ouvert une enquête pour des faits de « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner » et a conservé la circonstance aggravante du caractère raciste de l’attaque, selon France Info.
Anadolu/Lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email