Une autre famille encore en deuil. Les mères pleurent encore de la disparition tragique de leurs enfants à Conakry. À Hafia Minière dans la Commune de Dixinn, la famille du jeune Abdoul Gadiri Diallo est consolable après l’assassinat de ce jeune de 16 ans.

Dans la matinée de ce jeudi 8 septembre 2022, un de nos reporters s’est rendu au domicile de la famille de la victime tuée hier mercredi lors des heurts dans la commune de Ratoma.

Selon les parents, le jeune Abdoul Gadiri Diallo, a été fossé par balle au niveau de l’abdomen à Hamdallaye Concasseur (Bar Gladstone). Cela lors des accrochages qui ont éclaté sur la route le Prince en marge de l’inhumation d’un autre jeune du nom de Alpha Oumar Barry tué le 17 juillet dernier lors des manifestations du FNDC.

La maman du défunt inconsolable, ne peut se prononcer. Tout ce qu’on entend d’elle, « Mon unique enfant est parti à jamais ».

Pour sa part,  l’ami de la victime qui l’avait transporté au CHU Donka a déploré la négligence du service médical pour l’obtention du sang.

« Depuis 14 heures on est parti pour le sang. On a reçu une poche à 18 heures. On doit encore augmenter. On est encore revenu pour insister. On a eu le sang que vers 20 heures, l’heure à laquelle il est décédé. C’est la négligence du docteur. On lui a dit, docteur on est venu chercher le sang, c’est un cas urgent. Il a été touché par balle, il nous dit patienter on va faire la queue…».

Sélectionné pour vous :  N'Zérékoré: les prix des denrées de première nécessité grimpent à l'occasion du Ramadan

Il faut préciser que Abdoul Gadiri Diallo, orphelin de père, était l’unique enfant de sa mère. Il était carreleur de profession, originaire de la sous-préfecture de Dalein dans la préfecture de Labé.

Ibrahima Foulamory Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE AVEC Facebook