N’Zérékoré : Alpha Condé annonce des changements à la tête de l’EDG

0
796

Lors de sa visite ce vendredi, 16 décembre 2018 à N’Zérékoré, le chef de l’État a annoncé des changements à la tête d’Electricité de Guinée (EDG), société chargée de la desserte en courant électrique en Guinée. C’était en réponse aux jeunes qui ont manifesté leur mécontentement face au service rendu par l’agence de cette entreprise à N’Zérékoré.

En tournée depuis quelques jours à l’intérieur du pays, le président de la République a été reçu ce dimanche à N’Zérékoré, capitale de région forestière.

A cette occasion des jeunes se sont mobilisés avec des pancartes en main pour dénoncer les coupures répétées du courant  et réclamer le courant pour les quartier qui n’en bénéficient pas jusqu’à présent. Comme si cela ne suffisait pas, ces jeunes se sont mis à entonner le slogan ’’ EDG zéro’’, EDG zéro’’ à plusieurs reprises. Il ne fallait pas plus pour provoquer la colère du présidant Condé.

Ainsi en prenant la parole, il ‘s’est directement adressé à ces jeunes. Le président a tout d’abord commencé à faire comprendre qu’il n’était pas lui-même satisfait du service de l’EDG tout en exprimant son mécontentement face à l’attitude des jeunes.

‹‹ J’ai dit à Kankan et je le répète ici que même moi, je ne suis pas satisfait du travail d’EDG. Mais je ne vais pas vous permettre de semer la pagaille pour ça. Avant que moi je n’arrive au pouvoir, il n’y avait aucun poteau électrique dans les villes de l’intérieur. A Conakry, on pouvait faire cinq mois sans courant. C’est moi qui suis venu changer cela. C’est moi qui vous ai donné le courant. Alors pourquoi crier qu’il n’y a pas courant ? » A-t-il lancé.

Poursuivant, Alpha Condé a annoncé un important remaniement du bureau de la direction nationales de l’EDG à partir du mois d’octobre. ‹‹ Je vais changer le bureau national de l’EDG à partir du mois d’octobre pour mettre de nouvelles personnes. A bas EDG, vive le nouveau EDG ›› a conclu le chef de l’État.

Il faut rappeler qu’avant son arrivée, ces jeunes avaient battu le pavé devant les autorités locales avec ce même slogan accompagné des pas de danse.

Mamady 2 Camara, correspondant à N’Zérékoré

Print Friendly, PDF & Email