N’Zérékoré : Dr Faya Millimono réagit à la présence des commis du gouvernement à l’intérieur du pays

0
588
Dr Faya Millimouno, président du Bloc Libéral

Pour justifier la présence des membres du gouvernement à l’intérieur du pays, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a indiqué que c’est pour expliquer le plan national de développement économique et social aux citoyens. Interrogé sur le sujet par lecourrierdeconakry,  le président du parti, Bloc Libéral, Dr Faya Millimono qui séjourne actuellement en région forestière a balayé d’un revers de la main cet argument. Pour lui, ce sont des mercenaires qui battent  campagne pour le RPG Arc-en-ciel.

Depuis quelques semaines, on constate la présence de plusieurs ministres et d’autres cadres du gouvernement à l’intérieur du pays. Le Général Bouréma Condé, ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation insiste et persiste qu’il s’agit d’une mission de sensibilisation de la population sur le PNDS et sur le maintient de la paix en cette période électorale.

Mais cet argument n’est pas partagé par plusieurs observateurs. Pour certains, il s’agit plutôt d’une mission politique pour battre campagne en faveur du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir. C’est le cas de du président du parti Bloc Libéral qui qualifie d’ailleurs cette attitude d’anticonstitutionnelle.

« J’ai écouté le ministre Bouréma dire que c’est pour expliquer le PNDS que les ministres, les directeurs nationaux, les directeurs de cabinets et les secrétaires généraux sont aujourd’hui dans leurs préfectures respectives. Je dis non. Il faut que dans ce pays, nous fassions preuve de respect de nos lois. Ce n’est pas la volonté d’un individu. C’est la constitution qui consacre dans son article 26 que quiconque est commis de l’Etat doit observer une certaine neutralité dans le jeu politique, encore moins utiliser les biens de l’Etat pour faire une campagne » a-t-il martelé.

Et d’ajouter : « Ce qui pathétique dans notre pays, c’est lorsqu’une autorité aussi importante que celle du ministre de l’administration du territoire dit des choses que les populations savent exactement faux. C’est quelque chose de complètement faux. Ces ministres qui viennent partager de l’argent par-ci et par-là, sont en campagne. Et ils sont en campagne en violation de notre constitution ».

Mamady 2 Camara, correspondant à N’Zérékoré

Print Friendly, PDF & Email