Prestation de serment des nouveaux avocats retenus au compte du CAPA 2021 : les mots du Bâtonnier

0
150

Les nouveaux avocats stagiaires retenus au compte du CAPA 2021 (Certificat d’Aptitude de la Profession d’Avocat), ont prêté serment ce 26 novembre 2021 dans la salle d’audience de la cours d’appel de Conakry devant le bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée, président de la cours d’appel de Conakry, de l’avocat général et de plusieurs autres proches collaborateurs.

Au nombre de huit (8), les nouveaux avocats en levant leur main droite un à un devant le président de la cours d’appel de Conakry, ont juré en s’engagement à respecter leur profession d’avocat. « Je jure de remplir dignement et loyalement ma mission en veillant au respect strict de mon Ordre et de ne jamais l’écarter du respect dû aux Cours et Tribunaux».

Le bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée Maître Djibril Kouyaté, s’est d’abord adressé aux nouveaux avocats qui sont désormais sous sa responsabilité avant qu’ils ne prêtent leur serment. « En prononçant le serment tout à l’heure, vous qui portez pour la première fois la robe, vous devenez avocat. La robe est le symbole de l’égalité entre les avocats. Ce jour est le premier de votre vie professionnelle. Et à partir de maintenant vous allez exercer cette profession exigeante, absorbante, poignante, stressante. Laissez-moi vous dire combien elle est belle aussi. Je ne vais pas vous la décrire, je vous laisse le soin d’en découvrir ses charmes mais aussi ses nombreuses servitudes. C’est une profession passionnante, car vous représentez les droits de défense et des libertés de chacun. Oui, il faut être passionné pour prêter serment pour accéder au barreau. Et cette défense là, vous allez l’exercer dans la liberté » a t-il indiqué avant de les prodiguer des conseils.

« Ne soyez pas aux ordres » disait un grand avocat « sinon vous ne serez plus avocat ». A une époque où I ‘on entend décrier à tout va, la justice et les avocats, j’ose vous encourager. Vous allez écouter votre client, le comprendre, échanger avec lui, mais jamais il ne sera le maitre de votre conscience. Si ailleurs on dit que le client est roi, pour l’avocat il ne l’est pas. Je dis, ses passions, ses envies de vengeance ne sont pas les vôtres. Si vous les suivez-vous vous perdrez. Ne faites jamais passer les exigences personnelles de votre client avant le respect de nos principes et de nos valeurs à nous les avocats. Libre est l’avocat et vous le serez encore plus si vous usez de cette liberté pour convaincre et non pour provoquer. Vous plaiderez devant un juge. La magistrature est un partenaire de la justice. Alors de grâce ne plaidez pas le dos au juge à l’intention de la salle ou des médias. Vous vous apercevrez vite que vous évoluez dans un rapport à trois : votre client, le juge et vous, l’avocat. Il y’a un homme qui sait plus que tout autre le prix de la liberté, » a-t-il indiqué.

Il faut préciser que cette promotion est baptisée de son nom, de « “Maître Alpha Abdoulaye DIALLO “Portos”, premier Bâtonnier de I’Ordre des avocats de Guinée, père de Maître Fatoumata Binta DIALLO, avocate et membre active du conseil de l’Ordre des avocats de Guinée qui fait notre fierté. Je vous souhaite d’être digne de porter cet héritage. C’est donc à son image, que vous devez poursuivre le combat de l’invincibilité, du courage, de la liberté, de l’excellence et de l’amour pour votre patrie, » a précisé le bâtonnier maître Djibril Kouyaté.

Print Friendly, PDF & Email