L’élaboration d’un avant projet de la nouvelle Constitution : la liste des membres de la commission ad-hoc fait polémique (Copie)

0
131

A travers un arrêté publié ce dimanche dans les médias, le président du Conseil National (CNT) a nommé les membres de la commission adhoc chargé d’élaborer un avant projet de la nouvelle Constitution de la république de Guinée.

Suite à la publication officielle de cette liste composée de 11 personnes, les voix se lèvent de part et d’autre critiquer le président du président du CNT, Dansa Kourouma. Plusieurs acteurs de la vie politique dénnonce une violation de la charte de la transition.

Pour le répresentant de l’UFR au CNT, Ahmed Tidjane Sylla « Dansa Kourouma vient de décider, en violation des article 57, 59 de la charte de la transition, du règlement intérieur du CNT à son article 22, de mettre sur place une commission Ad-Hoc de 11 membres, par cooptation, pour la rédaction de l’avant-projet de la Constitution, alors que ce travail revient à la commission Constitution, Lois Organiques, Administrations publiques, Organisation judiciaire qui est la commission de permanente.

Pour l’ancien député de l’UFDG Fodé Oussou Fofana qui a réagi sur les réseaux sociaux : “la rédaction de l’avant-projet de constitution relève normalement de la Commission n°1 (Commission Constitution, lois organiques, Administration publique,  Organisation judiciaire). Une Commission ad-hoc n’a donc pas de sens

.

Print Friendly, PDF & Email