Reprise des cours : L’IRE de Labé rassure que tout est fin prêt

0
142

A quelques jours seulement de la date de réouverture des classes annoncée par le chef de l’Etat en l’intention des salles d’examen pour l’enseignement pré universitaire, l’inspecteur régional de l’éducation de Labé tente de rassurer que toutes les dispositions nécessaires sont d’ores et déjà prises pour la réussite de la reprise dans son giron.

Dans un entretien accordé à la rédaction locale du courrierdeconakry.com, Bato Donzo, IRE de Labé, explqiue : « Effectivement les cours vont reprendre le 29 juin et nous sommes en train de nous préparer en ce qui concerne les dispositifs à prendre dans les écoles. Aujourd’hui, nous avons même une réunion avec le comité régional de la réouverture. Dans ce comité, les DPE (Directeur préfectoraux de l’Education) font partie et ça sera basé sur la formation des groupes pédagogiques, c’est-à-dire les classes d’examen qui existaient, chaque groupe pédagogique doit être éclaté en plusieurs groupes pédagogiques dans l’application de la distanciation sociale

« Nous avons aussi demandé aux communautés à travers l’APAE (association des parents d’élèves) pour les écoles qui n’ont pas de point d’eau afin d’identifier des points d’eau où les écoles pourront s’approvisionner. Et toutes les écoles sont aujourd’hui en train de prendre toutes les dispositions, car la majorité des écoles sont déjà assainies et les classes sont nettoyées. Donc les dispositions sont très avancées pour une reprise effective des cours le lundi prochain. Donc nous demandons aux communautés et parents d’élèves d’accepter que les élèves reviennent à l’école pour les classes d’examen« , a-t-il ajouté.

Bato Donzo rassure qu’il n’y aura pas d’année blanche cette année en Guinée : « L’Etat est décidé à ce qu’il n’y ait pas d’année blanche. Tout ce que je peux dire, c’est que nous nous préparons à une réouverture progressive. Il y a d’abord les classes d’examen et dès après, peut-être même pendant que les classes d’examen seront en train de faire les cours, des dispositions pour les classes intermédiaires vont être prises ».

Bah Djeinabou Labé, pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email