Résultats catastrophiques des examens nationaux : Guillaume Hawing interpelle les fondateurs des écoles privées et fait des annonces

0
68

Le ministre de l’enseignement pré universitaire et de l’alphabétisation Guillaume Hawing a rencontré les promoteurs et fondateurs des établissements et écoles privées ce vendredi 22 juillet à l’institut national de recherche et d’actions pédagogiques (INRAP) situé à Donka dans la Commune de Dixinn. Cela fait suite aux résultats catastrophiques des examens nationaux session 2022.

Au cours de cet entretien, le ministre Guillaume Hawing a exhorté les fondateurs des établissements des écoles privées à plus de rigueur et à une franche collaboration pour une remise à niveau des personnels enseignants.

Le ministre a soulevé les maux qui gangrènent le système éducatif guinéen notamment celui du privé. Pour lui, les conséquences de ces pratiques qui n’honorent aucun acteur, impactent négativement sur le niveau de qualification des apprenants. Les résultats des examens nationaux session 2022 constituent une parfaite illustration.

« Force est de constater que l’enseignement pré universitaire privé comme le public enregistre de nos jours plusieurs dysfonctionnements dont entre autres : des installations frauduleuses ; le marchandage des notes ; les cas de substitution pendant les examens ; le non-respect des textes et des normes en vigueur ; l’institutionnalisation de la fraude pendant les examens nationaux ; et le traitement des enseignants ; l’utilisation des réseaux sociaux pendant les examens. » a-t-il déploré.

Pour éradiquer ces pratiques, le ministre en charge de l’Education a tenu à préciser que son département, à travers le service national de l’enseignement pré-universitaire privé envisage des mesures correctives notamment :

« L’actualisation et la validation des textes qui régissent le fonctionnement des établissements et écoles privées, une activité déjà en cours de réalisation à laquelle vous serez associés ; le renforcement des missions d’inspection pédagogique ; la formation des enseignants; la dotation en manuels au même titre que le public; le respect des textes régissant le fonctionnement des écoles privées; la publication régulière de la liste des établissements et écoles privés autorisés à fonctionner etc… » a annoncé Guillaume Hawing à ses interlocuteurs.

Les promoteurs et fondateurs des établissements et écoles privées se disent satisfaits des engagements pris par le ministre. Laurent Sossou, responsable de communication de l’association des fondateurs des écoles privées de Guinée déclare :

 « Nous sommes très contents. Nous sommes satisfaits d’autant que le ministre a été très satisfait du discours que nous avons prononcé. Il a eu à soulever comme nous le savons tous des petites anomalies constatées lors des examens.  Je pense que dans tout système, comme il a dit, c’est de corriger ces anomalies pour requalifier et  redynamiser le système éducatif guinéen. »

En outre, le ministre de l’enseignement pré universitaire et de l’alphabétisation a tenu préciser que selon les données des annuaires statistiques de 2020 2021 du Bureau de Stratégie et de Développement (BSD), sur un total de 16 075 établissements 6 984 sont issus de l’enseignement préuniversitaire privé. Sur un total de 2 996 204 élèves, 1 215 980 sont issus des écoles privées. Pour un effectif total de 82 957 d’éducateurs et enseignants, 43 134 sont également du privé

Ibrahima Foulamory Bah pour lecourrierdeconakry.com

Print Friendly, PDF & Email